5 aménagements à oser // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
CONSEILS DECO, HOME COACHING

5 aménagements que l’on n’ose jamais envisager… Et pourtant !

Monter une cloison dans sa pièce à vivre pour aménager un coin bureau, surélever sa maison afin d’augmenter sa surface sans subir le stress d’un déménagement, abattre un mur porteur pour repenser l’organisation de son appartement, changer une cheminée de place pour dégager de l’espace dans une pièce ou encore déposer un parquet – sacrilège absolu pour les inconditionnels de l’ancien ! Autant de tabous en matière d’aménagement ou de décoration qu’il est temps d’affronter, seul ou avec l’aide de professionnels !

CRÉER UNE PIECE SANS FENÊTRE

Ce n’est pas parce qu’il n’y a ni fenêtre, ni velux qu’on ne peut pas créer une nouvelle pièce. Première option, installer des cloisons légères telles que des verrières ou des claustras, qui permettent de structurer l’espace sans le cloisonner. Des solutions particulièrement adaptées pour les locataires, qui pourront les retirer au moment de leur départ sans faire de dégâts. En outre, ces cloisons dans l’air du temps sont aujourd’hui proposées à petit prix dans les grandes surfaces de décoration telles que Leroy Merlin ou Castorama. En revanche, si vous souhaitez monter un mur afin de créer une pièce à part entière, il faudra faire appel à un professionnel.  Dans ce cas, il y a deux problèmes à résoudre : le traitement de l’éclairage et de la ventilation. La solution : miser sur des ampoules effet jour, des dalles lumineuses, voire sur un puits de lumière pour les pièces situées au dernier étage, et installer une VMC  faible flux pour éviter les nuisances sonores.

ABATTRE UN MUR PORTEUR

C’est la formule magique pour effrayer les éventuels candidats à d’importants travaux de rénovation. Et pourtant, c’est tout à fait possible, à condition de faire les choses dans les règles de l’art. Tout est une question de coût de mise en oeuvre. Les étapes à respecter ?  Une étude précise doit être faite par un ingénieur structure puis les travaux doivent être impérativement réalisée par une entreprise certifiée Qualibat. Si vous vivez en appartement, votre projet sera être présenté et accepté lors d’une réunion de copropriété. À noter, plus vous habitez à un étage élevé et plus la réalisation sera simple car moins il y aura moins de charge à répartir.

REHAUSSER UN TOIT

Dans ce cas, il est impératif de faire appel à un architecte. Ce dernier réalisera une étude technique préalable afin de vérifier la faisabilité du projet, puis déposera le permis de construire auprès de la mairie. Attention, certains plans d’urbanisme sont très stricts, non seulement au sujet de la hauteur maximale des bâtiments d’une commune, mais également sur les critères concernant l’aspect esthétique : forme de l’extension, matériaux utilisés… Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble, un projet de surélévation est également possible, quoique complexe. En effet, il vous faudra en plus obtenir l’accord de la copropriété. Dans ce cas, on optera plutôt pour un système de charpente bois afin de pas surcharger la structure et les fondations, ainsi que les éléments porteurs, plutôt qu’un rehaussement maçonné.

DÉPLACER UNE CHEMINÉE (OU LA SUPPRIMER)

Parce qu’elle apporte un cachet recherché, on est souvent frileux à l’idée de supprimer une cheminée. Or, souvent, cela permet de gagner de la place, et notamment du rangement. Dommage de s’en priver, surtout quand on a plusieurs cheminées. Et si on tient vraiment à la conserver, on peut la déplacer. Soit de manière décorative. Dans ce cas, on rebouche le conduit et on remonte le manteau ailleurs. Soit on la déplace complètement, mais c’est beaucoup plus compliqué. Cette opération nécessite d’importants travaux, ce qui la rend quasiment impossible en appartement à moins d’habiter au dernier étage… En effet, il va falloir déplacer le conduit de la cheminée ou le repiquer selon la distance souhaitée. Et une fois encore, mieux vaut ne pas s’amuser à se lancer seul dans ce type de travaux. Tout comme une VMC, le bon fonctionnement d’une cheminée répond à des règles très précises, notamment en ce qui concerne le positionnement des entrées d’air sont dépendent la combustion et l’évacuation des gaz de combustion.

DÉPOSER DU PARQUET ANCIEN

Rares sont ceux qui osent changer un parquet, surtout quand il s’agit de lattes en bois massif d’origine. Et pourtant, certains parquets anciens usés, sans charme qui craquent à chaque pas ne méritent pas tant d’égard. Mieux vaut les déposer et les remplacer par un parquet récent de qualité. Si, vous avez la chance d’avoir du beau bois posé en pointe de hongrie mais que les raccords ne sont pas bons avec les autres pièces ( après avoir abattu un mur porteur par exemple ) ou tout simplement que vous avez besoin de faire passer certains câbles et tuyaux en dessus plutôt que de les voir courir le long des murs, sachez qu’il est possible de déposer et de de reposer un parquet. En revanche, ne vous lancez pas seul, au risque d’abimer les lattes, confiez cette opération périlleuse à des professionnels qualifiés et équipés du matériel adéquat.

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à notre NEWSLETTER ! Pas d’inquiétude, on ne vous bombardera pas de mails, juste un petit récap hebdomadaire avec quelques infos exclusives et les coulisses de Hellø.

Hellø c’est aussi une chaîne Youtube et un Podcast, Unpplugged , on se retrouve là bas !

Et aussi:

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

1
commentaire

  • Répondre John S. 16 avril 2019 at 16 h 19 min

    La cloison légère c’est une bonne idée. J’avoue que j’y avais jamais pensé et même si ca demande un petit aménagement particulier, ca permet de mettre son bureau à l’écart pour différencier bureau et appartement.

  • Laisser un commentaire