L'appartement haussmannien de Virginie, du blog Mes Petites Paillettes // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
INTERIEURS, VISITES PRIVEES

Bienvenue dans l’appartement haussmannien chic et intemporel de Virginie du blog Mes Petites Paillettes

Niché dans le 15ème arrondissement, ce bel appartement parisien très lumineux de 67m2 est depuis quelques mois le home sweet home de Virginie, auteure et photographe depuis 2012 du blog Mes Petites Paillettes. « Les personnes de mon entourage me demandaient souvent des conseils ou mes bonnes adresses… L’idée du blog m’est donc venue naturellement, comme une suite logique. Cela me permet de concilier mes passions – mode, make-up, déco et food -, et de présenter les créateurs qui me tiennent à coeur, à travers la rubrique MPP Rencontres. »
Fan de décoration depuis toujours, Virginie est tombée sous le charme de cet appartement des beaux quartiers, typiquement haussmannien. « J’ai été conquise par la hauteur sous plafond, les moulures et le bow window… ». Un écrin de choix pour mettre en scène les meubles et objets éclectiques de cette collectionneuse avertie et amatrice de brocante, entre trouvailles vintage, designs iconiques et pièces de créateurs, dénichées, entre autres, sur Instagram.

À gauche : Dans le salon, le fauteuil Croisette d’Honoré décoration, chic et féminin avec son revêtement en velours rose poudré et sa structure en fer doré, donne le ton de la décoration. Coussin fleuri Démodé.

À droite : sur la magnifique cheminée prussienne d’époque, Virginie a disposé un rouleau de papier peint ancien, une maison en céramique le Petit Atelier de Paris, des bougies parfumées Diptyque, un vase chiné, une bougie Cire Trudon et une lampe vintage. Elle a également accroché un bijou de mur Gingko de Titlee et une cloche en céramique Myriam Ayt Aimar.

Adossé au bow window, le canapé Ghost de Gervasoni, agrémenté de coussins Sezane et d’un boutis Bonjour, répond à une grande table basse en marbre Fifties de Red édition. Bougies Dyptique et lampadaire House Doctor.

Gros plan sur le tapis berbère de style Beni Ouarain signé Priscilla Martin design. Le tabouret marocain a été customisé par Virginie avec une peinture Ressource.

À gauche : Virginie collectionne les céramiques, à l’instar de ces tasses à espresso décorée de délicates étoiles dorées dénichées chez Le Petit Atelier de Paris.

À droite : fauteuil en velours brun La Redoute Intérieurs (ancienne collection), coussin ethnique Passage intérieur.

À gauche : un carton des Ateliers d’Aubusson offert pour ses 25 ans, surplombe un chevet vintage chiné sur Citron douze, sur lequel est posé une enceinte rétro Marshall.

À droite : après avoir longuement hésité sur le choix de son meuble TV, Virginie a eu un coup de coeur pour ce buffet industriel en métal blanc Chehoma shoppé dans le concept-store Les Fleurs. Lampe tripode Milk de l’éditeur de design italien &Tradition.

À gauche : Côté salle à manger, sur l’enfilade des années 50 doté de portes coulissantes déniché chez Retour de Chine, Virginie a disposé une boite Dyptique, une affiche en papier dominoté à la feuille d’Antoinette Poisson, des vases chinés aux Puces, un globe de mariée trouvé en brocante, des bougeoirs chinés et une lampe en béton et détail laiton JWDA de Menu.

À droite : la preuve, avec cette table de ferme dénichée chez Marie Enes, entourées des incontournables chaises Eames de Vitra, des éditions originales trouvées à La Galerie du XXème siècle à Poitiers, ainsi que de chaises Wire, dessinée par Harry Bertoia pour Knoll, également chinées.

À gauche: Virginie a customisé ses chaises Eames avec coussins sur mesure Héritage Studio, habillés d’une réédition de tissu vintage, dessous de plat en laiton fabriqué par la fonderie Futagami au Japon pour le Petit Florilège.

À droite : Virginie prend la pose avec décontraction et nous confie : « Dans un appartement haussmannien, on peut tout se permettre : le cadre est tel que cela sublime n’importe quelle pièce. »

À gauche : Rideaux Caravane, valisette en rotin Les petites chineries, plateau vintage signé Matthieu Matégot. Fauteuil vintage EMU acheté sur Le bon coin et coussin écru en lin ancien Florence Bouvier.
À droite : sur la cheminée, une icône du design, la lampe Nessino d’Artemide, une carte postale issue de la collaboration entre Héritage studio x Cinq mai, un bougeoir Alix De Renys, une bougie précieuse shoppée dans la très chic Officine Universelle Buly 1803, une hirondelle rapportée d’un voyage au Portugal, le cultissime vase Avril de Tsé Tsé.

À gauche: Dans l’entrée de son appartement, Virginie suspend ses accessoires favoris sur un porte-manteau chiné aux Puces de Saint Ouen, l’un de ses repaires parisiens. Bonnetière chinée chez Marie Enes, cornette en porcelaine Tsé Tsé.

À droite : Entre les deux grandes portes menant au salon et à la salle à manger, Virginie a installé en guise de vide-poches un meuble industriel La chaise longue, équipé d’une lampe Jumo, d’un vide-poche Sarah Lavoine, et d’un trieur à courrier Petite Belette.

À gauche : dans l’angle du couloir menant à la chambre à coucher et à la cuisine, une chaise fleurie Héritage Studio et un panier tressé Bonjour, se reflètent dans un miroir vintage provenant d’une armoire ancienne repéré chez Mint&Lilies.

À droite : Ambiance minimaliste et épurée dans la chambre avec un simple sommier habillé d’une housse de couette en lin lavé Merci et de taies d’oreillers finement rayées Le vestiaire de Jeanne, délicatement mises en lumière par des baladeuses en porcelaine Nuit Etoilée, enroulées sur des patères assorties d’Alix de Reynis. Les coussins Le Monde Sauvage et Héritage Studio apportent une note de couleur apaisante.

À gauche : sur l’étagère en bois gris trouvée chez Petite Belette, Virginie a suspendu une guirlande en céramique Épure Justine Lacoste et une couronne en textile et fil de fer Astrid Lecornu, surplombée par une série de bougies PF Candles, Marie Jeanne et Minette à Bicyclette. Rideaux occultants thermiques Moon dream x Lissoy.

À droite, sur la cheminée : globe de mariée appartenant à sa mère, carnet et boite Bonpoint, bougie Astier de Vilatte, couronne Serendipity, lampe Vanity Boum, suspension en coton blanc tissé et imprimé main Kyris de Paris au Mois d’Août.

À gauche : Réalisée sur mesure à partir d’une opaline ancienne appartenant à Virginie, cette ravissante lampe signée Vanity Boum est une pièce unique.

À droite : Couronne Kat’s hand made with love

À gauche : Commode vintage Petite Belette.

À droite : carte postale style vintage, Héritage Studio

Un esprit maison de campagne dans la petite cuisine avec un réfrigérateur rétro 2 portes SMEG sur lequel est posé un pichet Jaws acheté chez Sezane. Dans la vitrine ancienne chinée chez Marie Enes, Virginie stocke sa jolie vaisselle, dont un saladier Alix de Reynis, des bols de la faïencerie Nistar, des tasses Kinto et de verres marocains. Présentoir vintage offert par une amie.

À gauche : sur l’étagère en métal et bois d’inspiration fifties, signée Le Repère des Belettes, Virginie expose sa collection de céramique (de haut en bas et de gauche à droite) : soliflore Épure Justine Lacoste, mugs bleu lab. (ancienne collection), timbales blanches Alix de Reynis, tasses Love Hortense Montarnal, tasses étoiles Le Petit Atelier de Paris, mugs Bonpoint x Alix De Reynis, petits vases Serendipity et Épure Justine Lacoste ; pichet chiné, pot Laurence Labbé. couronne Kat’s hand made with love.

À droite : petits cadres au crochet lundi.

À gauche : luminaire en céramique Épure Justine Lacoste.

Au milieu :  sur le meuble grillagé chiné avec sa maman, dans lequel Virginie consigne ses thés favoris, est posée une bouilloire SMEG assortie au réfrigérateur.

À droite : suspension en céramique, Épure Justine Lacoste

Un grand merci à Virginie pour son accueil ! Retrouvez ce home tour en vidéo par ici.

// Photos : Hellø Blogzine

EnregistrerEnregistrer

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

2
commentaires

  • Répondre Audrey 12 novembre 2018 at 15 h 14 min

    Magnifique home tour ! J’adore ! Merci pour cette jolie découverte.

    • Répondre Anne-Sophie 14 novembre 2018 at 17 h 35 min

      Merci! :-)

    Laisser un commentaire