L'appartement parisien stylé de Valentine Richardson, créatrice de Bonjour Bambu // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
INTERIEURS, VISITES PRIVEES

Bienvenue dans l’appartement authentique et stylé de Valentine, créatrice des bloomers Bonjour Bambu

C’est dans le 10ème arrondissement de la capitale, un quartier vivant et populaire, que nous avons retrouvé Valentine Richardson, créatrice de la marque de bloomers pour bébés Bonjour Bambu, et son adorable petite Charlie, 16 mois. Un appartement de lumineux de 78 m2, perché au 3ème étage d’un immeuble du XIXème siècle, dont Valentine a fait l’acquisition avec so mari Julien il y a 2 ans et demi… Pourtant, il aura fallu 3 mois de travaux et le soutien de la Fabrique Cogicube, un cabinet d’architecture installé rue Lamark à Paris, pour transformer ces anciens bureaux en un intérieur familial. « J’ai dû visiter une soixantaine d’appartements avant celui-ci. » se souvient la jeune femme. » « Sur le moment, c’était compliqué de se projeter, mais le promoteur nous a présenté des plans qui nous ont permis de mesurer son potentiel. Et puis, je me suis dis, de toute façon on aurait toujours trouvé quelque chose à refaire, alors autant tout changer ! ». Amatrice de décoration et soucieuse du moindre détail, Valentine a su donner une âme à cet appartement moderne grâce à une décoration mêlant souvenirs de familles et meubles chinés, avec des pièces faciles à vivre, choisies avec soin pour leur esthétisme et leur authenticité. « J’ai la chance d’habiter à proximité de La Trésorerie, un concept store où je déniche sans cesse des merveilles ! », s’enthousiasme t-elle.

Exposé Sud Est, l’appartement de Valentine est baigné de lumière naturelle. Pour profiter de cette orientation dès l’entrée de son appartement, la jeune femme a imaginé une porte verrière qui donne directement sur son atelier. Porte réalisée sur mesure par un artisan serrurier, applique en céramique Zangra et ampoule rétro, photographies prises par son mari ou offertes un ami photographe, Olivier Amsellem.

Valentine possède son propre atelier où elle coud à partir de tissus anciens ou sélectionnés avec soin les bloomers de Bonjour Bambu, une marque made in France qu’elle a imaginée avec sa grand-mère couturière.

À gauche: fauteuil en rotin vintage et peau de mouton ramenée d’Argentine et casier industriel chiné sur le Bon Coin.
Au centre : sur la commode vintage achetée chez La Petite Belette : des bloomers Bonjour Bambu sagement rangés dans des paniers House Doctor et un lama souvenir d’Argentine.
À droite : sur le bureau des années 50 offert par son père une machine à coudre vintage de chez Singer qui appartenait à sa grand-mère, des chaises en formica chinées et un miroir Ikea.

Étagère Habitat, séries de poupées Russe que Valentine collectionne depuis l’enfance et ramenés de Chine, du Mexique ou de Russie, à l’exception des poupées blanches qui sont des mesures de cuisine et de celles en noir et blanc, signées Wee gallery.

La grande cuisine dinatoire, ouverte sur le salon, est le terrain de jeu de prédilection du mari de Valentine. Au premier plan : table et banc à pique-nique fabriqués en Allemagne La Trésorerie, chaises design Drop Fritz Hansen ; au second plan : meubles de cuisine sur mesure Ixina, poignées Zara Home, crédence en carreaux métro bords irréguliers et brillants dénichés chez S’tiles, évier Shocktorchon India Madhavi x Monoprix.

À gauche : plateau Sézane, seau à glaçons chiné, assiettes et tasse Faïencerie de Gien.
À droite : la petite Charlie en train de déguster des myrtilles sur sa chaise haute en bois Combelle, coussin de dossier LAB.

Bocal en verre Ikea, boite à thé Maison Française de Thé, gobelet Design Letters, planche à découper en marbre offert par une amie, plateaux divers.

À gauche : Valentine prend la pose sur son canapé Bo concept, lampadaire et porte-revues vintage, photographie encadrée prise par son mari. À droite : fauteuil à bascule RAR Vitra, plaid La Trésorerie, enfilade customisée dénichée sur Le Bon Coin, vases en céramique et scoubidou chinés en brocante, enceinte Marshall.

Tapis berbère Les Petits Bohèmes, tables basses Kasten Lauritsen chez La Trésorerie.

Amatrice des jouets responsables et durables pour sa petite Charlie, Valentine collectionne les figurines en bois de la marque Holztiger, fabriquées en bois massif et peintes à la main avec des couleurs à base d’eau.

À gauche : meuble noir art déco Les Petits Meubles de Marie, vase Avril de Tsé Tsé, blé ramené de l’île d’Yeu, hirondelle achetée au Portugal, collection de vaisselle chinée.
À droite : petite chaise en rotin vintage, doudou Laetitia Dalbies, table bistrot héritée de son grand-père, vases chinés, vaporisateur de plantes doré Les Petits Raffineurs, cactus dans un pot en métal ciselé The Blond Cactus, photophores et bougies Dyptique, panier tressé Monoprix.

À gauche : gros plan sur la collection de vases et le bouquet de fleurs séchées posés sur la table bistrot.
À droite : lampadaire The Socialite Family x AM.PM., chaise en rotin vintage, coussins et valises Monoprix.

Dans leur chambre, Valentine et Julien ont fait réaliser une grande bibliothèque sur mesure qui sert également de tête de lit, et dont les niches révèlent de part et d’autre les objets et souvenirs fétiches du couple. Peinture Dulux Valentine Vert Émeraude, chaise Marcel Breuer chinée, tables de chevet industrielle chinées, lampe La Volière de Mathieu Challiières chez Fleux et lampe d’architecte chinée. Dans la bibliothèque : poupées du Ghana trouvées chez Antoine & Lili et boites HAY.

À gauche : Bambu confortablement installée sur la housse de couette La Redoute Intérieurs, taie à carreaux Maison Margaret et miroir en rotin La Redoute Intérieurs.
À droite : rideaux La Redoute Intérieurs, papillons encadrés et lettre en métal « C » chinée.

Charlie, son grand sourire et son doudou baleine géant Big Stuffed.

Utilisée comme chambre d’amis avant la naissance de Charlie, l’espace bébé est un cocon de douceur, féminin mais pas trop, ponctué de pièces de créateurs.
À gauche: sur le semainier Les Petits Meubles de Marie, des vases H&M Home, une valisette imprimée liberty Merci, étagère ronde Ferm Living et lampadaire Panthella de Vernet Panton chez Louis Poulsen.
À droite: jouets en bois Pinch toys et Holztiger, parfum Minois Paris, citrons en tricot Laetitia Dalbies.

Chevet La Redoute Intérieurs, lampe de chevet Nessino Artemide, présentoir à livres d’inspiration Montessori Ikea, lampe Miffy, papier peint Groove garden de Osborne & Little.

Tapis danois à franges Le Repère de Belettes, livres de Mathilde Cabanas chez Marcel&Joachim, et animaux en bois Holztiger.

À gauche : éléphant Vitra et lampe Miffy.
À droite : mobile Mouette Flensted.

Une fois n’est pas coutume, les toilettes font partie intégrante de la décoration de cet appartement parisien.
À gauche : applique Fleux et miroir la Redoute Intérieurs.
À droite : vases chinés, bougies True Grace et APC, parfum d’ambiance APC, cadres papillons chinés.

Un grand merci à Valentine et à Charlie pour leur accueil chaleureux !
// Photographies : Hellø Blogzine

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

2
commentaires

  • Répondre marionromain 10 juillet 2018 at 21 h 24 min

    Encore une fois, plein de charme dans cet appartement ! Merci pour la visite !

    • Répondre Anne-Sophie 17 juillet 2018 at 14 h 46 min

      Merci!

    Laisser un commentaire