CONSEILS DECO, HOME COACHING, Non classé

Comment aménager une salle de bain dans une suite parentale ?

Une salle de bain toujours rangée, dans laquelle on ne risque pas de glisser sur un légo et où les produits Aesop ne côtoient pas les nettoyants pour peau acnéique, c’est le graal parental. Mais emporté par l’enthousiasme d’un espace à soi, on peut parfois faire des choix qui se révèleront peu pratiques à l’usage. Voici ce qu’il faut garder à l’esprit avant de se lancer.

NE PAS DECLOISONNER A TOUT PRIX

Si l’intimité de la suite parentale permet de décloisonner la salle de bain, ce n’est pas toujours la meilleure idée. Ce qui paraît ultra-séduisant occasionnellement dans une chambre d’hôtel design ou sur Pinterest, peut s’avérer être un véritable cauchemar au quotidien, surtout si le couple a des horaires décalés. Se faire réveiller tous les matins par la douche matinale de son conjoint n’est pas le meilleur moyen de préserver la paix du ménage… Et si l’espace n’a pas été bien calculé, surtout dans une suite parentale réduite, on peut vite se retrouver à démarrer sa journée les pieds dans l’eau. Une salle de bain complètement ouverte peut également poser des problèmes d’humidité. On pense aussi à la problématique des WC. Il vaut souvent mieux les séparer. Pour toutes ces raisons, il est préférable de cloisonner au moins partiellement, avec une verrière (Lapeyre en propose des prêtes à poser) ou encore en dissimulant la salle de bain derrière un pan de mur faisant office de tête de lit. Ainsi l’espace est préservé mais la salle de bain est isolée. Si on tient vraiment à un esprit loft dans sa suite parentale, on pense aux panneaux japonais que l’on peut replier ou aux paravents pour séparer les espaces sans fermer. On peut également se contenter d’une délimitation visuelle en utilisant de la peinture, du papier peint ou en jouant avec les différences de niveau.

CHOISIR L’EMPLACEMENT IDEAL

Si l’on veut éviter de faire un marathon tous les matins et d’agacer passablement son conjoint qui lui ambitionne de faire une grasse mat, il est essentiel de bien positionner la salle de bain dans la suite parentale. On essaye de l’installer le plus près possible du dressing. Cela évitera de devoir courir en peignoir, sur la pointe des pieds pour aller chercher les chaussettes que l’on a oubliées. Si l’on refuse absolument de cloisonner, on essaye de séparer au maximum la salle de bain de l’espace nuit. Que ce soit pour l’humidité ou les bruits (de douche et d’aération). Et si vraiment, on tient à sa baignoire sur pieds au milieu de la pièce, il faut être sûr de pouvoir se limiter à des bains moussants à la bougie bi-annuels.

LAISSEZ ENTRER L’AIR ET LA LUMIERE

Qui dit salle de bain, dit humidité. On pense bien à prévoir une aération suffisante (et silencieuse !), surtout s’il s’agit, comme souvent dans le cas de la suite parentale, d’une pièce aveugle. Justement, qui dit absence de fenêtre, dit luminosité insuffisante. Dans ce cas-là, la verrière est une solution à la fois pratique et esthétique. On peut aussi imaginer faire un puits de lumière (comme les sun tunnels de Lapeyre). Si c’est trop onéreux, il existe des dalles LED effet lumière du jour dont le rendu est bluffant. Coupure de rasoir, fond de teint mal étaler, l’absence de lumière peut faire des dégâts… On installé impérativement plusieurs sources de lumières : un plafonnier mais aussi des appliques, et des spots au dessus du miroir. Et si on souhaite pouvoir créer une ambiance cosy, on installe des variateurs.

SOIGNER LA DECO

L’avantage de ne pas partager la salle de bain avec les enfants, c’est que l’on peut se faire plaisir côté déco. Que ce soit en choisissant des matériaux un peu plus fragiles ou des éléments moins ergonomiques mais plus design. Plus besoin de partager l’espace avec les tapis antidérapants, les marchepieds en plastique ou les brosses à dent à ventouse fièrement installées à côté du mitigeur. On peut ressortir du tiroir ses produits un peu chers, un savon pour les main Aesop par exemple, sans avoir peur que le petit dernier ne s’en serve de bain moussant. A vous aussi les jolis contenants en céramique artisanale, les petits vases de fleurs séchés et les bougies hors de prix.

HARMONISER

La salle de bain faisant partie de la suite parentale, on pense à choisir les couleurs et les matériaux en fonction de ceux de la chambre pour conserver une harmonie. On peut partir soit sur un camaïeu, soit sur des couleurs complémentaires. On peut aussi faire des rappels de matériaux, avec des détails en laiton dans les deux espaces par exemple, ou des clins d’œil de forme. On choisit de privilégier les arrondis, ou au contraire, les lignes droites. Bref, on évite d’avoir un style indus dans la salle de bain et une chambre glamour-vintage.

// Photo de Une : Baignoire Ilot Sublime, Lapeyre

EnregistrerEnregistrer

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

0
commentaire

Laisser un commentaire