TRAVEL

Laponie : Voyage au pays des rennes

par

Nous vous l’annoncions hier, Ways Magazine nous a invité a participer à son numéro d’hiver. Pour l’occasion, nous avons choisi de vous emmener dans le grand nord, car si l’hiver était une région du monde, ce serait sans aucun doute la Laponie. Sortez vos boots fourrées et vos chapkas, nous vous embarquons dans une virée givrée.

hello-ways-magazine-laponie-9

Immersion Into the wild

Cette région de 400 000 km2 qui s’étend sur la Suède, la Norvège, la Finlande et la Russie, est l’une des dernières étendues sauvages d’Europe. La Laponie compte plus de rennes que d’habitants, mais pas question pour autant de s’y ennuyer. Là-bas, on ne se contente pas de compter les cervidés. Bien au contraire. Il existe une pléiade d’activités pour profiter du Grand Nord, notamment côté Suédois. En tête, les incontournables balades en traineaux à chiens pour slalomer entre les sapins poudrés de blanc. Une sortie qui n’a rien d’une promenade de santé, diriger un attelage est bien plus physique qu’il n’y paraît. Il ne suffit pas de tenir les rênes le nez au vent. Une petite faim après tout ce sport ? Pour se sustenter, pourquoi ne pas s’essayer à la pêche blanche façon esquimau ? Ceux qui parviennent à attraper une truite, au travers d’un trou fait dans la glace, ont le droit de la faire revenir au feu de bois pour un en-cas 100 % wild. Côté animaux sauvages, le parc national d’Abisko à l’extrême nord du pays est un bon spot pour pister le timide élan.

C’est aussi un des meilleurs endroits pour chasser les aurores boréales, à l’observatoire de l’Aurora skystation. Attention, pour y accéder, il faudra passer vingt minutes sur un télésiège, dans le noir et le froid le plus complet. Une expérience assez… unique. La rudesse du climat (ici moins 40°, c’est la routine ! ) nous remplit d’admiration pour les trappeurs du nord.

Une culture unique

Les Lapons font fi des frontières, c’est l’appartenance au peuple Sami qui prédomine. Chaque hiver, ils sortent leurs plus beaux costumes traditionnels (manteaux en poils de rennes et chaussures en peaux de phoque) à l’occasion du le winter market de Jokkmokk en Suède où ils se retrouvent depuis plus de 400 ans. Cette année, il se déroule du 6 au 8 février et aura pour thème « le Renne ». Ce sera l’occasion de s’acheter l’un de ces jolis bracelets en peau et en métal (cf photo) ou de goûter au sandwich de viande de renne, arrosé de Lingonberry chaud, un jus de baies à siroter en écoutant du Joik, le chant traditionnel. Aujourd’hui, la culture Sami est une vraie fierté pour la Suède. Elle sera bientôt à l’honneur à Umeå. Cette ville posée sur la Baltique aux frontières des terres glacées de Laponie, succède à Marseille en tant que capitale européenne de la culture à partir du 1er Février. Encore une bonne raison de mettre le cap sur le Grand Nord.

Infos pratiques

www.visitsweden.com

www.umea2014.se

//Photographies: Carine Keyvan

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

5
commentaires

  • Répondre Emmanuelle de Videomode 13 décembre 2013 at 10 h 53 min

    Encore un coin du monde que je n’ai pas du tout envie de visiter! ;) Nice pics!

    • Répondre admin 13 décembre 2013 at 11 h 44 min

      C’est vraiment magique !

  • Répondre O'reilly's 21 décembre 2013 at 23 h 55 min

    Le rêve absolu !

    • Répondre admin 22 décembre 2013 at 11 h 24 min

      Magique !

  • Répondre ChloéQL 3 janvier 2017 at 15 h 00 min

    La Laponie est vraiment exceptionnelle en ce qui concerne les paysages, l’imaginaire autour du père noël et la magie des aurores boréales. Je travaille pour un T.O spécialiste des pays nordiques (Quartier Libre) qui propose de découvrir la culture sami à l’occasion d’un dîner typique dans l’une de leur ferme de rennes. Je n’y ai pas participé mais nos clients en sont revenus ravis.
    Le peuple Sami a vraiment une culture fascinante. Proches de la nature ils pratiquaient une religion basée sur le principe que les rochers, les arbres, les lacs avaient une âme. Comme beaucoup de peuple nordique ils vénéraient l’ours.

  • Laisser un commentaire