Ces meubles et objets cultes qu'il faut connaitre La Chaise DSW // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
HOME COACHING, INSPIRATIONS, L'OBJET DU DESIR, SHOPPING

Ces meubles et objets cultes qu’il faut connaître

Chaise star du design, chaise-longue emblématique des années 60, cafetière culte …Ces meubles et accessoires du quotidien sont devenus contournables sur la scène créative internationale. Histoire de briller lors de votre prochain dîner mondain et/ou d’assurer pendant une conversation à bâtons rompus sur le design, Nous vous avons concocté une compilation des pièces les plus fameuses. Tour d’horizon.

LA CHAISE DSW

Chaise DSW, à partir de 390 €, Vitra

Coque moulée et coloreé (à l’origine en fibre de verre puis en plastique), piétement en bois ou métal évoquant la tour Eiffel…De toutes les assises vedettes de l’histoire du design, la chaise DSW est sans doute celle qui rencontre le plus grand succès actuellement. Créé dans les années 50 par le couple de designers américains Charles et Ray Eames, elle témoigne d’une époque où l’avènement du plastique, les progrès techniques et  l’industrialisation de masse permettent au plus grand nombre de s’équiper pour la maison. D’ailleurs, la chaise DSW fait partie des premières assises plastique fabriquées en série. Conçue pour épouser la courbe du corps, elle allie robustesse, sens pratique et élégance…avec un certain panache !

LA LAMPE PIPISTRELLO

Lampe Pipistrello, 749 €, Martinelli Luce

Emblématique des années 60, la lampe à poser « Pipistrello » a été élaborée par l’architecte Gae Aulenti pour la maison italienne Martinelli Luce. La raison de son succès ? Une forme d’abat-jour caractéristique, largement inspirée des ailes d’une chauve-souris (d’où son nom « Pipistrello », chauve souris en italien). Composée d’un diffuseur en opale blanche et d’une base en métal à hauteur réglable, la Pipistrello existe en deux dimensions, de 86 cm ou 35 cm. Depuis sa création, cette star du design a vu son piètement en métal emblématique revisité dans divers couleurs et finitions (doré, en aluminium brossé…).

LA CHAISE WISHBONE

Chaise CH24 Wishbone, Hans Wegner, à partir de 752€, Carl Hansen

Produite en continue depuis sa création en 1949, la chaise CH24, surnommée « wishbone chair » en référence à la forme de son dossier est l’un des plus célèbre du danois Hans Wegner. Sa fabrication requiert plus de 100 étapes réalisées à la main. Son assise nécessite près de 120 mètres de corde pouvant résister jusqu’à 50 ans. Elle est prisée à la fois pour son confort et sa forme sculpturale.

LE FAUTEUIL EGG

Fauteuil Egg, à partir de 6207 € pour le modèle en tissu, Fritz Hansen

Empruntant la forme d’un oeuf, la « Egg Chair » a été dessinée par Arne Jacobsen en 1958 pour l’hôtel Radisson de Copenhague, hôtel dont le célèbre architecte et designer a également signé la décoration intérieure. Cette pièce emblématique fête d’ailleurs cette année ses 60 ans d’existence. Arne Jacobsen a travaillé de nombreuses heures dans son atelier, pour trouver la courbe parfaite d’assise, assez enveloppante et confortable pour créer une sphère d’intimité agréable, même dans un hall d’hôtel très fréquenté. Aussi à propos dans un salon que dans un espace public, doté d’un pied pivotant élégant en forme d’étoile, Egg est disponible dans une large variété de tissus et de cuirs.

LA TABLE BASSE NOGUSHI

Table basse, Nogushi, 2660 €, Vitra

Crée par le poète et sculpteur Isamu Nogushi en 1944, la table basse « Nogushi »  est constituée de deux pieds en bois et d’un plateau en verre massif, pouvant être démontés. D’une élégance épurée, elle traduit parfaitement la volonté de Nogushi de gommer la limite entre sculpture et objet utilitaire. Sa base en noyer est également disponible en frêne noir ou en érable. Sublime !

L’HORLOGE BALL CLOCK

Horloge Ball Clock, 285 €, Vitra

C’est en 1948 que Georges Nelson, designer industriel américain, met en point la Ball Clock , une horloge constituée d’une structure en métal dont les extrémités présentent des boules de bois multicolores. Des aiguilles noires graphiques et très visuelles complètent l’ensemble. Emblématique de la joie de vivre des années 50 et du modernisme américain qui gagne peu à peu tous les foyers de l’époque, cette horloge bouscule joliment l’image de l’horloge traditionnelle. De quoi pimper son entrée avec bonne humeur, non ?

LA CHAISE DIAMOND

Chaise Diamond, à parti de 1079 €, Knoll

C’est en 1952 qu’Harry Bertoia imagine la chaise Diamond pour Hans et Florence Knoll. Une assise toute en légèreté, ultra-sculpturale, composée d’ un piètement en métal filaire et d’une structure quadrillée, pour laquelle il recevra le prix du Créateur de l’Année en 1955. Cette chaise iconique déclinée en finition noire, blanche, chromée ou dorée est également proposée dans deux habillages différents : dotée d’une simple galette d’assise flattant son épure ou pourvue d’une housse habillant sa structure.

LE VASE ALVAR AALTO

Vase Alvar Aalto, à partir de 63€, Littala

Egalement appelé « vase Savoy », du nom du restautant dans lesquel il sera installé quelques années après sa création, le vase Alvar Aalto a été mis au point par Alvar Aalto en 1936. Designer organique par excellence, celui-ci désire rapprocher l’homme de la nature grâce aux objets du quotidien. Il dessine d’ailleurs les contours du vase en s’inspirant de la robe de cuir des femmes de Laponie. Son ondulation rappelant également les contours d’une flaque d’eau ou de la pâte de verre en fusion, est en rupture totale avec les vases aux parois symétriques réalisés jusqu’à alors. Une poésie de la forme et une approche créative audacieuse qui ont fait du vase Aalto un best-seller du design.

LA CHAISE LONGUE LC4

Chaise Longue LC4,  Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand, à partir de 4 486 €, Cassina

Conçu en 1928 par Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand, la chaise longue LC4 combine une structure tubulaire en métal et un revêtement élégant de cuir, une première pour l’époque ! Il est également emblématique des prémices de l’architecture moderne, et du fameux « rationalisme » cher aux trois créateurs. A la fois épuré et très confortable, le LC4 est devenu une pièce iconique du design, totalement indémodable… Et l’archétype du fauteuil moderne.

LA CAFETIERE CHEMEX

Cafetière Chemex, 47,85€, Chemex

Vous l’avez sans doute croisée il y a peu au détour d’une ballade sur Pinterest ou dans les pages d’un magazine…Devenue incontournable, la Chemex est une cafetière filtre mise au point par Peter Schlumbohm en 1941. Réalisée en verre soufflé, à la main, et dotée d’une forme de sablier caractéristique, son modèle classique est serti d’une poignée en bois résistant à la chaleur sur laquelle est attachée une lanière en cuir. Un bel objet design donc, décliné maintes fois depuis, qui transforme la préparation du café en pur moment slow life !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

2
commentaires

  • Répondre Norma 6 juin 2018 at 16 h 09 min

    Très belles sélection! Ayant fait des études de design et travaillant dans le milieu, je suis assez d’accord ce sont toutes des pièces iconiques, j’aurais juste remplacé les DSW par la RAR mais ce n’est qu’une question de goût ;)

  • Répondre Bobine 7 juin 2018 at 9 h 33 min

    Super article, pour une « touriste » de la déco comme moi. Ca donne envie de s’y pencher plus!

  • Laisser un commentaire