5 conseils pour aménager des combles // Hellø Blogzine blog deco lifestyle www.hello-hello.fr
CONSEILS DECO

5 conseils pour aménager des combles

Soyons honnête, les combles aménageables constituent souvent une surface dont on ne sait pas quoi faire dans un premier temps. On les garde précieusement sous le coude « pour plus tard », quand le manque de place se fait sentir (ou que le budget est disponible !). Plus difficiles à aménager qu’un plateau avec une hauteur sous plafond régulière, les combles offrent pourtant un bel espace de vie supplémentaire. Alors comment les valoriser pleinement ? Suite parentale avec poutres apparentes, loft aménagé sous combles ou encore chambre d’enfant sous pente, les possibilités pour transformer un grenier ou un étage mansardé ne manquent pas ! Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons été chercher les conseils d’Audrey Chamoret Devergne (Atelier Devergne), Marion Gavallet (Marelle Deco Design) et Nadine Brice, architectes et/ou décoratrices d’intérieur. Suivez le guide !

Photo de une // @lunettesetsalopettes

PARTIR D’UNE BASE SAINE

Ce qui est acceptable pour un grenier, l’est moins pour une pièce de vie ! Alors finis les courants d’air, tuiles apparentes et autres joyeusetés. « Pour moi la chose la plus évidente avant de penser à l’aménagement des combles est de s’assurer de l’étanchéité de la toiture, de l’isolation pour le froid comme pour la chaleur, mais aussi pour le bruit quand c’est une pièce destinée au sommeil (on entend beaucoup plus les bruits extérieurs sous les toits !) », explique Nadine Brice.

Bien étudier la viabilité technique de combles aménagés, c’est aussi réfléchir au positionnement de l’escalier et aux modifications nécessaires à réaliser à l’étage inférieur pour l’intégrer au mieux, comme dans le projet de Dah Dah Studio ci-dessous. Sans oublier « la possibilité de positionner les ouvertures nécessaires en toiture aux endroits adéquats en fonction du PLU, la hauteur sous plafond après isolation, la structure de la charpente et les modifications éventuelles à y apporter pour rendre viable cette surface… », complète Audrey Chamoret Devergne.

FAIRE ENTRER LA LUMIERE

Souvent sombres et bas de plafond, les combles inexploités sont loin de faire rêver. La priorité ? Faire entrer la lumière. Vous pouvez commencer par remplacer les lucarnes existantes par des velux par exemple, pour profiter de la lumière zénithale. « Dans l’aménagement de combles, il faut porter un soin tout particulier aux ouvertures, surtout si elles sont mal proportionnées ou insuffisantes ou avec des matériaux non performants. L’idéal est de créer de grandes ouvertures traversantes pour un maximum de lumière mais surtout une bonne aération sous les combles. Il est agréable de pouvoir créer un courant d’air l’été pour une climatisation naturelle », souligne Nadine Brice.

Pour l’éclairage, multipliez les points lumineux en mixant appliques, lampes à poser et lampadaires. De quoi accentuer le côté cosy de cet espace à part dans la maison ! Et si la hauteur sous plafond le permet, alors optez pour une suspension XXL qui fera son effet.

CLOISONNER… OU PAS !

Tout dépend de vos besoins, de votre mode de vie et de la surface habitable disponible. Marion Gavallet préfère cloisonner quand c’est possible parce que « les espaces ouverts sont jolis en photo et sympas en plan, mais moins fonctionnels en réalité ».

« Il faut avoir en tête qu’effectivement, la plupart du temps, créer des cloisonnements impose d’accepter d’avoir des surfaces réduites car une grande partie de la surface au sol est inutilisable en surface habitable (mais très intéressante pour créer des rangements). Un espace ouvert est bien sûr plus esthétique car on peut mettre joliment en valeur la charpente et plus agréable à vivre. La solution intermédiaire est d’avoir un espace ouvert avec des cloisons vitrées ou des portes permettant de cloisonner ou ouvrir selon le besoin pour permettre de changer la destination des pièces en fonction du moment », suggère Audrey Chamoret Devergne.

Une fois aménagés, les combles se prêtent bien aux suites parentales comme chez Coralie de @ellesenparlent, à un étage dédié aux enfants comme chez Mini Reyve où le sol a été abaissé pour transformer le grenier en chambre pour l’aîné, à un espace loisirs voire à un loft à part entière comme chez @karlas_view. Vous pouvez également faire respirer l’espace en conservant un petit pallier qui fera office de bureau ou de salle de jeux pour les enfants comme chez Emillie @_neufoctobre_.

« Je conseille de cloisonner les pièces techniques. Ce n’est pas très feng shui d’avoir une vue sur ses toilettes depuis son lit, ni sur ses piles de vêtements même s’ils sont bien rangés ! Penser aussi aux horaires décalés pour se préparer le matin. Pour les autres fonctions (bureau, coin lecture…) décloisonner donne de la vie à l’espace », ajoute Nadine Brice.

OPTIMISER L’ESPACE SOUS PENTE

Lorsque l’on parle de surface habitable, on ne prend en compte que l’espace où l’on dispose d’une hauteur sous plafond d’au moins 1m80. L’avantage dans les combles, c’est que tous les espaces sous pente peuvent être optimisés avec de nombreux rangements, même si la hauteur est faible. « Pensez à favoriser les tiroirs pour ne pas avoir à vous plier en 4 si la pente est raide », recommande Marion Gavallet. Dans sa chambre, Nadine Brice a par exemple utilisé les espaces sous pente pour créer un dressing avec une simple étagère et une tringle fixée dessous.

Si vous avez besoin de créer une salle de bain, optez pour une baignoire qui trouve facilement sa place sous les combles, et si vous aménagez une chambre d’enfant ou une salle de jeux, misez sur la cabane !

« On peut également imaginer une jolie tête de lit intégrée sous pente dans une alcôve pour libérer le reste de la surface de la chambre et créer un coin nuit très cosy, ou un petit coin lecture au sol… Laisser l’espace sous pente libre peut également participer à la sensation d’espace donc il ne faut pas essayer de tout optimiser en rangement pour trouver un juste équilibre entre praticité, optimisation, confort et esthétique », conseille Audrey Chamoret Devergne.

JOUER LA CARTE DU CACHET 

Ce que l’on aime en général dans les combles, c’est le charme des pans coupés, de la charpente apparente ou encore d’un vieux plancher. Parfois ce cachet est déjà présent et ne demande qu’à être mis en valeur, mais il est aussi possible d’apporter un supplément d’âme à des combles aménagés en jouant sur la couleur ou les matériaux. Pour apporter du caractère à sa grande chambre parentale, Nadine Brice a choisi de peindre le plancher ancien en noir brillant qui reflète la lumière. Il crée un contraste avec les couleurs douces des murs crème, le plafond en lambris et la charpente repeints en blanc mat.

Chez elle, Marion Gavallet a eu recours à quelques astuces pour aménager ses chambres au plafond en pente (mais avec une vraie hauteur partout à la différence de vrais combles). « Dans la chambre de ma fille, j’ai choisi de peindre le mur le plus bas en vert foncé. Je souhaitais assumer ce mur plus « petit » et j’aime le caractère que donne un mur foncé à une pièce. Afin de ne pas tasser la pièce et le mur étant droit, j’ai préféré ajouter des tasseaux verticaux qui agrandissent visuellement le mur et qui participent en même temps à donner une touche décorative en plus. Pour notre chambre, c’est le mur sous la pente qui a été peint, cela accentue le charme et crée un contraste avec les poutres blanches ».

De façon générale, comme souvent lorsqu’il y a des contraintes d’aménagement, les comblent forcent la créativité et offrent de vraies possibilités de s’amuser. Arche décorative chez @atelierdevergne, papier peint fleuri comme chez @maidecolnet ou éléments suspendus comme chez @coraliefelicie, voici quelques idées pour vous inspirer !

Un grand merci à Audrey, Marion et Nadine pour leurs précieux conseils !

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à notre NEWSLETTER ! Pas d’inquiétude, on ne vous bombardera pas de mails, juste un petit récap hebdomadaire avec quelques infos exclusives et les coulisses de Hellø.

Hellø c’est aussi une chaîne Youtube et un Podcast, Unpplugged , on se retrouve là bas !

Et aussi

Article précédent Article suivant

1
commentaire

  • Répondre Marina 7 février 2022 at 16 h 26 min

    Aménager nos combles est un rêve pour moi. Mais j’ai beau avoir de l’imagination, pour l’instant, je ne vois que les contraintes : positionnement de l’escalier, énorme conduit d’aération et poutres qui partent en éventail en plein milieu… je sèche ! Va falloir cogiter encore un peu ;)

  • Laisser un commentaire