INTERIEURS, VISITES PRIVEES

Bienvenue chez Oelwein

Aujourd’hui, Séverine Monsonégo, la créatrice de la marque poétique Oelwein nous invite à découvrir son Home sweet home. Un vaste appartement de 54 m2, très lumineux et sans perte de place, qu’elle a décoré avec soin. « J’aime modifier la déco régulièrement, si vous revenez dans un an, j’aurais changé de tapis ou de fauteuil, ou bien ils seront disposés différemment. La maison de mes parents sert de garde meuble en attendant ! J’adore chiner, je suis une adepte du Bon Coin. Je m’aperçois aussi qu’on m’offre souvent des objets déco à Noël et à mes anniversaires, comme la lampe Jieldé du bureau, reçue pour mes 30 ans. J’utilise aussi mes propres prototypes comme les coussins, qui ont été réalisé en essai dans mon atelier d’impression textile. » Séverine a lancé sa marque sur Etsy en 2012, et elle a su immédiatement conquérir le cœur des décoistas avec ses petits plateaux graphiques et ses torchons cerfs. Tout est fait en France, sauf les plateaux qui viennent de Suède. Elle dispose aujourd’hui de 50 références, dont de la jolie papeterie et les affiches et des petites pochettes imprimées. Un univers qui a séduit Hëllø plus d’une fois, c’est pourquoi nous sommes ravies de vous faire découvrir son appartement.

Le lumineux coin salon est décoré de mobilier chiné comme la banquette danoise ou « Jacques »,  des bois de Cerf repéré sur le Bon coin et « adoptés à Rambouillet ». Fauteuil et miroir de famille. Table basse transparente Muji. Cubes de rangement bibliothèque AM PM. Tapis « coup de foudre de mes 20 ans, acheté par mes parents au Maroc et précieusement conservé jusqu’à ce que j’ai un appart suffisamment grand pour le placer! »

A gauche: La banquette danoise est recouverte d’un tissu Habitat et d’un coussin Ikea et d’un autre signé Oelwein pour apporter un peu de chaleur. Sur la jolie cheminée en marbre noir, des bougeoirs Ferm Living , le vase d’Avril des Tsé-Tsé, une lampe à poser en bois Habitat, et un crâne d’étudiant en médecine, récupéré chez ses parents médecins. Au dessus, Séverine a placé un miroir de famille. A droite: Séverine est une chineuse dans l’âme. Son poste de radio, cette vieille machine à écrire et ses jambes serre-livre, illustrent son goût pour les objets qui ont une âme. Lampe Escape.

Bienvenue chez Oelwein // Hëllø Blogzine www.hello-hello.fr
Dans son bureau, Séverine a placé au mur un petit trophée de chevreuil qu’elle a bombé en noir « pour ne pas qu’il paraisse trop vivant ». Autour, des tableaux de sa collection et des photos perso ainsi qu’un tableau Circles de Seventy tree. Le tout est twisté par une superbe lampe rose fluo Signal de Jieldé.

A droite: Un dessin en cours. Au fond, les boites créées pour une collaboration avec Joliebox (Birchbox). A gauche: Sur le Canapé Karlstad d’Ikea un coussin de la collection Oelwein. Sur le meuble cube AM PM, une lampe Colonel.

A gauche: Affiche Fine Little Day. Papillon style cabinet de curiosité, cadeaux de ses frères. A droite: Affiche Olle Eksell.

A gauche: Sur les patères The dots en bois de Muuto, un sac en cuir Polder et un manteau Zara. A droite: Au dessus du lit «  une oeuvre de jeunesse » de Séverine.


Bienvenue chez Oelwein // Hëllø Blogzine www.hello-hello.fr
La grande cuisine est ouverte sur le salon. Séverine a réalisé des portes en Medium pour habiller les placards et masquer l’électroménager. Table Melltorp et chaises Nordmyra Ikea.

Bienvenue chez Oelwein // Hëllø Blogzine www.hello-hello.fr
Séverine a placé des tablettes dans la niche de l’ancienne cheminée pour y disposer sa vaisselle. Elle aime rapporter des petits souvenirs de l’étranger comme le pot et les gobelets rouge du Danemark, ou ces mugs kawaï de Thaïlande et du Japon.

Merci à Séverine pour son accueil chaleureux. Retrouvez son univers sur sa boutique ou son shop Etsy.

Si vous aussi souhaitez faire partager votre intérieur avec Hëllø, n’hésitez pas à nous envoyer des photos sur carine(at)hello-hello.fr et anneso(at)hello-hello.fr.

Et pour ne rien rater de nos actualités, pensez à vous abonner à notre newsletter.

//Photographies: Hëllø

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

0
commentaire

Laisser un commentaire