Visite privée de la maison bohème et nature d'Aurélie Mazurek // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr 
INTERIEURS, VISITES PRIVEES

Bienvenue dans la maison très farm life d’Aurélie Mazurek

Nous planifions de vous emmener à la rencontre d’Aurélie Mazurek depuis un bon moment, et finalement, il aura fallu attendre le confinement pour pouvoir finaliser ce home tour… à distance ! Si vous la suivez sur Instagram, vous avez sans doute déjà aperçu des bribes de sa maison située en pleine campagne de l’Yonne. Cette jeune maman, responsable d’une boutique de mode, nous inspire avec ses posts qui valorisent un mode de vie rustique chic, qui fait la part belle aux objets chinés en brocante et aux teintes douces et naturelles. Aurélie a fait le choix d’une vie plus slow, loin de l’agitation de la ville, et rénove et décore pas à pas sa longère. Elle incarne à la perfection ce mode qui séduit de plus en plus d’urbains. Et vous, seriez, vous prêts à sauter le pas après cette visite ?

Lorsqu’Aurélie Mazurek et son mari se sont mis en quête d’une nouvelle maison où poser leurs valises il y a une dizaine d’années, la campagne était un critère de recherche essentiel. « On voulait absolument s’installer dans un village très rural, dans une maison avec un grand terrain », se rappelle Aurélie. Ils finissent par jeter leur dévolu sur une ancienne ferme dans le nord de l’Yonne, pourtant hors de leur budget initial. « Je l’ai visitée seule et j’ai eu un vrai coup de cœur. On a fait une offre et on l’a eue ! », sourit Aurélie.

À gauche, pieds de bureau Tiptoe, le reste a été chiné.

À droite, applique murale La Quincaillerie Moderne, cadres et vases chinés.

Les travaux ne leur font pas peur, et depuis 2008, ils rénovent leur longère à leur rythme. « Nous avions déjà rénové notre première maison en Seine et Marne, et mon mari est commerçant dans le secteur du bâtiment, ce qui aide beaucoup », explique Aurélie. Le couple refait tout lui-même, de l’isolation à l’aménagement de l’étage, inhabitable à l’époque. Seule la cheminée a été refaite par un artisan.

À gauche, cadres anciens chinés et parfois mis sur l’envers pour mettre en lumière le côté brut, table basse réalisée avec un vieux volet trouvé en arrivant dans la maison ainsi que les petits tréteaux, tabouret marocain Les Possibles Shop, coussins home made, enceinte Marshall.

À droite, Aurélie porte une blouse Maison Margaret.

Entièrement aménagée par Aurélie et son mari il y a 10 ans, la cuisine est une pièce essentielle pour la famille. « Nous l’avons faite de bric et de broc, j’aimerais la remanier l’été prochain si on y arrive ! ». Aurélie y fait son pain et ses brioches, ainsi que d’autres créations culinaires, aussi gourmandes que jolies, souvent en compagnie des enfants.

Ici, tout est vintage et a été créé sur mesure par Aurélie et son mari à partir d’une structure en carreaux de ciment et plâtre. Crédence en carreaux de ciment, murs en béton ciré, torchon Merci Paris, tapis ancien.

Au rez-de-chaussée, les espaces sont ouverts et enfilade, ce qui permet une agréable circulation entre l’entrée, la cuisine et la grande pièce à vivre. La pierre bleue au sol a été posée par le couple, à la place d’un marbre moucheté peu à leur goût. Les poutres blanches au plafond ont été peintes en blanc pour éclaircir l’espace.

À gauche, cadre et vases chinés.

À droite, la table a été réalisée avec des planches de coffrage et posée sur deux pieds en métal d’établi que le couple a trouvé dans la cave de la maison. Suspension Pale Georges, meuble de comptoir ancien rénové par Aurélie.

À gauche, panier à langer reconverti en panier à bougies, Cam Cam Copenhagen, assiettes anciennes chinées.

À droite, suspension Pale Georges, nappe Maison Margaret, chaise haute Tripp Trapp Stokke.

Côté déco, Aurélie privilégie une consommation responsable, entre pièces chinées et coups de cœur dans le commerce. « Depuis petite, on m’a appris à récupérer et à transformer. J’aime ce qui est ancien, ce qui a vécu. Et puis il faut dire que le budget compte aussi, nous faisons attention à nos dépenses alors chiner est un bon plan ! ».

Canapé recouvert de draps anciens, coussins home made, suspension Pale Georges.

À gauche, canapé et méridienne recouverts de draps anciens, coussins home made, boutis vert Cyrillus, cadres anciens chinés et pour certains mis sur l’envers pour mettre en lumière le côté brut.

À droite, table basse réalisée avec un vieux volet trouvé en arrivant dans la maison ainsi que les petits tréteaux, tabouret marocain Les Possibles Shop, fauteuil Acapulco Maisons du Monde.

Entre bouquets de fleurs faits maison, tapis ou objets patinés, Aurélie mélange les influences rétro et bohèmes pour créer un intérieur simple et nature, comme ici dans son atelier où elle bricole, coud, tricote…

À gauche, pieds de bureau Tiptoe, caisson à tiroirs Ikea, le reste a été chiné.

À droite, peinture Colibri utilisée pour repeindre le buffet parisien (biosourcée et naturelle), tissus anciens et chinés en brocante.

Pleines de poésie et de jolis détails, les chambres des enfants se situent à l’étage.

À gauche, panier haut pour ranger les déguisements Cyrillus, vestiaire en métal ancien chiné,  affiche L’Affiche Moderne, tapis berbère La Redoute.

À droite, bureau fait maison, peinture du bureau Colibri (coloris brin), chaise vintage, lampe de bureau Smallable, caisses en plastique superposables, poster L’Affiche Moderne.

La chambre d’Olivier, le fils aîné d’Aurélie âgé de 7 ans est un ancien grenier aménagé qui a été aménagé.

Déguisement ours (sur le lit) Smallable, bateau suspendu Le Petit Florilège, linge de lit Lab Boutique, grand meuble de rangement avec les paniers Maisons du Monde repeint(ancienne collection), grand panier Smallable, paniers divers Maisons du Monde et chinés, tapis berbère La Redoute Intérieurs, rideaux en lin AM PM.

Olivier est un passionné d’insectes, pierres semi précieuses et ossements. Dans sa chambre, il expose ses trésors récoltés en brocante ou dans la nature façon cabinet de curiosité.

À gauche, bureau fait maison, peinture du bureau Colibri (coloris brin), chaise vintage, lampe de bureau Smallable, caisses en plastique blanches.

Dans la chambre de Laura, 4 ans et demi, Aurélie a mixé avec avec la même délicatesse les pièces chinées et les objets de créateurs.

À gauche, papier peint William Morris acheté chez Lab Boutique, appliques Sandrine Tortikian, linge de lit Lab Boutique, plaid Maison Margaret.

À droite, maison de poupée chinée, buffet parisien chiné, poupée chat Little French Rag.

À gauche, coussin de sol Les Petits Bohèmes, petit lit de poupée Cam Cam Copenhaguen, affiche L’Affiche Moderne, tabouret vintage Le Petit Florilège (ancienne collection), ailes de papillon velours Numero 74.

À droite, poupée Paola Reina.

Aurélie adore les tapis, parfaits pour réchauffer l’ambiance d’une pièce ou apporter une touche de couleur, comme dans le couloir qui mène à la chambre parentale, encore en travaux.

À gauche, tout a été chiné pour le couloir.

À droite, housse de couette Cyrillus, boutis Maison Margaret, tapis en sabra Les Possibles Shop.

Transformée par le couple, la longère est devenue un cocon slow où le temps s’arrête. Pour autant, les travaux continuent, avec de plusieurs projets à venir, entre la pièce palière à l’étage, la cuisine et la salle de bains parentale. « Je m’y vois déjà : lavabo récup ‘, baignoire sur pieds et pour le carrelage, je voudrais des zelliges mais à confirmer ! » s’enthousiame Aurélie.

À gauche, housse de couette Cyrillus, boutis Maison Margaret, tapis en sisal Maisons du Monde, chapeaux et miroirs chinés.

Aurélie a aménagé une chambre d’amis au rez-de-chaussée pour pouvoir recevoir la famille qui lui rend visite.

À gauche, on aperçoit la verrière fabriquée maison. Plan de salle de bain recouvert de zinc, vasque Bricoman, panier Maisons du Monde, pochette en tissu pour accessoires à barbe Marie la Pirate, miroir fabriqué maison.

À droite, linge de lit et boutis Cyrillus, chapeaux Promod, cadres avec gravures anciennes reçus en cadeaux de mariage.

Dans sa maison en pleine campagne, Aurélie a appris à vivre plus lentement. « J’ai eu un déclic à mon deuxième enfant. J’avais besoin de profiter davantage d’eux, de la nature. Ici, on vit dehors ! ».

Tenue de Laura Risu Risu.

Le jardin se compose de deux parties, avec une cour un peu à l’anglaise devant la maison, et à l’arrière un verger et un potager que la famille a agrandi cette année.

Un grand merci à Aurélie pour ses photos et sa disponibilité !

Photo de une // Suspension Pale Georges (taille M nude), panier à langer utilisé en panier à bougies Cam Cam Copenhagen, vaisselle chinée, nappe Maison Margaret, buffet et vaisselle chinés.

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à notre NEWSLETTER ! Pas d’inquiétude, on ne vous bombardera pas de mails, juste un petit récap hebdomadaire avec quelques infos exclusives et les coulisses de Hellø.

Hellø c’est aussi une chaîne Youtube et un Podcast, Unpplugged , on se retrouve là bas !

Et aussi 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

4
commentaires

  • Répondre Cec 2 juin 2020 at 8 h 36 min

    Superbe! Merci pour ce beau reportage photo

    • Répondre Carine 2 juin 2020 at 10 h 01 min

      merci! une belle visite en effet

  • Répondre Riebel 3 juin 2020 at 22 h 44 min

    très beau reportage

  • Répondre Caroline 4 juin 2020 at 11 h 25 min

    Un univers si poétique que j’ai plaisir à suivre chaque jour sur Instagram. Merci beaucoup pour ce joli article !!

  • Laisser un commentaire