Le duplex avec vue sur Paris de Kann Design // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
INTERIEURS, VISITES PRIVEES

Bienvenue dans le duplex avec vue sur Paris des créateurs de Kann Design

par

Meghedi Simonian et Houssam Kannan, les créateurs de la marque de mobilier fabriquée au Liban Kann Design nous ont ouvert les portes de leur incroyable duplex. Perché au 30ème étage d’une tour du 13 ème arrondissement de Paris, cet appartement bénéficie d’une luminosité exceptionnelle et surplombe la capitale à 180 degrés grâce à ses 5,m80 de hauteur sous plafond. Les 82 m2 ont été très peu modifiés, le couple a même gardé certaines pièces dans leur jus, comme la salle de bain et la cuisine où le carrelage psychédélique est d’origine. Un détail qui se mêle parfaitement à l’univers de la marque Kann, qui perpétue la tradition familiale de création de mobilier en bois depuis la fin des années 50. En effet, le mobilier d’inspiration fifties-sixties de Kann Design est réalisé dans l’atelier du père d’Houssam à Beit Chabab à une vingtaine de minutes de Beyrouth. Leurs pièces emblématiques ont trouvé leur place dans ce bel appartement où ils viennent d’emménager. »Nous avons joué la répétition, explique Houssam « les daybed, les fauteuils, les Lampes gras  dans l’entrée et le bureau fonctionnent par deux. » on les retrouve tantôt dans l’entrée, dans le salon ou à l’étage supérieur. Elles sont aussi à découvrir dans un de leurs deux showrooms  parisiens (28 rue des Vinaigriers, 75010, Paris – 8 rue des Moines, 75017, Paris ). Deux boutiques, qui proposent bien évidemment leurs collections, mais aussi des pièces de créateurs invités. « Nous fonctionnons au coup de coeur, nous distribuons volontiers des marques encore peu connues sur le marché français et qui se marient avec notre style » explique Houssam.

La mezzanine à l’étage offre une vue plongeante sur le salon et les créations mythiques de Kann comme la banquette daybed, le fauteuil d’inspiration scandinave et la table basse.

Meghedi a travaillé plusieurs années pour la galerie M.H Karst. De cette précédente expérience professionnelle, elle a conservé le goût pour les oeuvres d’art, le couple a installé de nombreuses photos et illustrations dans les pièces de l’appartement, s’entourant notamment du travail de leur associé Rudy Bou Chebel. A gauche, table Tiptoe, au mur, applique lampe Gras.
A droite, trois enfilades suspendues juxtaposées Kann Design, lampe Kizu de New Works, téléviseur Serif Tv de Ewran et Ronan Bourroulec pour Samsung en vente chez Kann Design.

A gauche, une bibliothèque réalisée sur mesure, occupe un recoin qui était resté vide. Elle est peinte dans un vert des peintures Ressource. Au fond, un miroir Epure de la collection Kann design.
A droite, enceinte Marshall, lampe Kizu de New Works.

Le salon a conservé ses volumes, le couple a juste changé le parquet en optant pour un modèle de bois clair qui met en valeur leur mobilier en teck.

A gauche, Houssam est assis sur un banc en acier Bleu de chauffe x Kann Design. Adepte du métissage, Kann fait appel à des designers extérieurs et mêle aussi les genres en co-créant des pièces avec d’autres marques. Au premier plan table basse Kann design.

 

A gauche, une photo de Mattheu Karst, lampadaire Handvärk, chaise Functionals.
A droite, fauteuil à roulette récupéré des bureaux du père d’Houssam, recouvert de tissu Pierre Frey, issu de la collaboration avec le restaurant, Le très Honoré (place du marché st honoré). Kann Design décore en effet avec des hôtels et des restaurants. Plusieurs enfilades suspendues 2 moyennes et une petite composent un grand meuble TV.

A gauche, le carrelage hexagonale date de l’époque de la construction de l’immeuble. « Cette théière japonaise Noda Horo Meghedi l’a commandé au japon, elle l’adore elle l’a attendu 3 semaines !  » raconte Houssam.

A droite, suspension Hal La Chance.

A gauche, Meghedi et Houssam dans leur salon.
A droite, la cuisine atypique, avec une photo de Matthieu Karst, des suspension la chance, une table vintage Arne Jacobsen éditée par Herman Miller chinée à Amsterdam, garnies de chaises chinées à Beyrouth et repeintes.

A gauche, un petit coin bureau où l’on retrouve les ambiances des prochaines collections sur le pin board, Please wait to be Seated. Bureau Tiptoe, Lampe Gras, chaise Amol, Kann Design. A droite, sur le banquette Kann Design, coussins Rouge du Rhin et H&M, au mur, photo Lola James Harper.

A gauche, dans la chambre, on retrouve quelques pièces de Kann comme ce fauteuil kora en jaune moutarde, présent en bas dans le salon en gris anthracite. A droite, linge de lit Blanc cerise, chevet Joseph Kfoury

Sur le chevet du designer libanais Joseph Kfoury, une lampe de la marque Vitamin découverte par le couple sur Maison et Objets.

A gauche, un valet original dessiné par Hamid Bekradi pour Kann Design. Lampadaire Habitat. A droite, miroir M Nuance.

A gauche, le daybed revisité en banquette par Meghedi, tapis persan, table basse Kann design. A droite, Meghedi et Houssam.

Le Banc issu de la collaboration Bleu de chauffe x Kann Design.

Tableau de l’artiste catalan, Gregori Saavedra.

Ce reportage, ainsi que la vidéo disponible ici, ont été réalisés avec la complicité de Canon. Plus d’information sur le matériel utilisé dans nos FAQ.

 

Enregistrer

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

5
commentaires

  • Répondre Douceur de France 17 octobre 2017 at 14 h 16 min

    Un mobilier à la fois Zen & Apaisant…Merci pour ce partage :)

    • Répondre Carine 17 octobre 2017 at 21 h 36 min

      C’est très élégant :-)

  • Répondre marieTT 19 octobre 2017 at 0 h 43 min

    j’aime tout ! la lumière exceptionnelle à Paris, le mobilier 50’s épuré, choisi, la bibliothèque verte.

    • Répondre Carine et Anne-So 25 octobre 2017 at 9 h 13 min

      C’est vrai que la lumière était étonnante à cette hauteur!

  • Répondre DUALE 23 octobre 2017 at 16 h 32 min

    Bonjour,
    Appartement superbe.Pourriez-vous m’indiquer la référence du vert de chez Ressource, svp?

  • Laisser un commentaire