5 Erreurs Déco à Eviter // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr #deco #mistakes
CONSEILS DECO, HOME COACHING

Les 9 Erreurs Déco que l’on Fait Tous

Lorsque nous réalisons des home tours, ce sont les petites imperfections, les choix osés, que l’on aime découvrir. Toutes ces aspérités qui donnent de la personnalité à un intérieur. Si nous sommes convaincues qu’en déco, plus qu’ailleurs, il n’y a pas de règle, et que celles qui existent ne demandent qu’à être brisées, nous savons aussi qu’il y a des erreurs de débutants que l’on fait tous. Les voici, ainsi que leurs parades ! Et vous quels sont vos plus gros échecs :-) ?

1. LE MEUBLE BEAU MAIS INCONFORTABLE

C’est l’équivalent déco des stilettos : sublime, mais une véritable torture au quotidien. Canapé, fauteuil, chaise: il ou elle était tellement looké qu’au moment de passer en caisse, on a oublié à quel point on était mal assis dedans. Cela vaut aussi pour les meubles mal conçus et peu pratiques.

La solution : Ne jamais faire primer le style sur l’usage.

2. L’ACHAT TROP GRAND (OU TROP PETIT)

C’était le canapé d’angle de nos rêves, mais depuis qu’il est installé, on ne peut rien mettre d’autre dans la pièce. Résultat, il bloque le passage et le salon a l’air minuscule. On a beau se rassurer en se disant que c’est un investissement pour le jour où on aura un 200m2, au quotidien, c’est devenu un calvaire. Autre cas de figure : le tapis rapporté de vacances mais trop petit parce que, craignant l’excédent bagage sur le retour, on n’a pas osé embarquer le grand modèle.

La solution : Acheter en pensant à  son logement actuel et non à un hypothétique futur investissement immobilier. D’autant que le jour où l’on déménagera, on aura sûrement aussi envie de changer certains meubles. On garde à l’esprit l’importance des proportions : des meubles ou des tapis trop grands ou trop petits, donne la sensation que la pièce est plus étriquée qu’elle ne l’est réellement.

3. NEGLIGER L’ECLAIRAGE

En déco, c’est comme en photo, la lumière c’est 50% de la réussite. Sans compter qu’une pièce mal éclairée est très inconfortable à vivre. Et pourtant, on oublie souvent d’y prêter une attention particulière, se contentant de craquer sur des luminaires esthétiques, mais pas nécessairement adaptés. Inutile par exemple d’espérer illuminer une pièce avec une suspension scandinave en métal, en revanche elle sera parfaite au-dessus de la table de la salle à manger.

La solution :  Pour un éclairage optimal, chaque pièce doit compter au moins une source principale qui éclaire généreusement et une source secondaire, plus cosy. On pense bien à placer un éclairage au dessus des tables et des plans de travail. Idéalement on installe des variateurs qui permettent d’ajuster l’intensité de la lumière à la situation.

4. TOUT ACHETER AU MEME ENDROIT

C’est simple, on aime tellement cette marque qu’on achèterait bien tout le catalogue. Sans compter, se dit-on, que c’est la meilleure manière de tout assortir. Or, le total look, c’est surtout, la meilleure manière d’avoir un intérieur sans personnalité.

La solution : même si on craque pour l’intégralité d’une collection, on se limite à quelques pièces. On étale ses achats dans le temps, on n’hésite pas à multiplier les différentes enseignes ou même à chiner.

5. CONSERVER LES PIECES QUE L’ON N’AIME PLUS

On ne supporte plus la vue de ce fauteuil en cuir vieilli acheté avec nos premiers salaires, mais eu égard à son histoire on n’ose le reléguer à la cave, ou pire encore le vendre.

La solution : Pourquoi s’imposer une pièce que l’on n’aime plus ? Une déco réussie c’est avant-tout une déco dans laquelle on se sent bien. Qu’importe son histoire, si on s’est lassé d’une pièce on n’hésite pas à la revendre (cela fera de la place et du budget pour une nouvelle ! ) ou du moins, si elle est vraiment sentimentale, à la stocker.

6. SUIVRE TOUTES LES TENDANCES

Après s’être épris du style indus, on s’est entiché du look scandinave puis on a eu envie de tous les indispensables bohêmes… Résultat notre intérieur est un curieux mix and match des must-have de chaque tendance sans véritable personnalité.

La solution : Avant de craquer, se demander si on aime vraiment une pièce, ou si on la désire parce qu’on l’a vue partout. Ce n’est pas parce que c’est dans l’air du temps qu’il faut absolument succomber.

7. NE PAS TESTER LA COULEUR DE SA PEINTURE

Sur le pot c’était un bleu/gris parfait. Au mur, on dirait la mer des caraïbes. On hésite entre tenter de s’habituer à cette nouvelle teinte et passer un week-end à tout repeindre…

La solution : Tester en amont. L’idéal : on peint une grande feuille Canson et on l’accroche au mur. Cela permet de mieux se rendre compte du rendu de la couleur en fonction de l’exposition de la pièce. On laisse l’échantillon en place pendant au moins une journée pour observer les différences de teintes selon l’évolution de la lumière.

8. LE DIY RATE

Sur Pinterest cet abat-jour en origami avait l’air ultra-facile à réaliser. Après deux heures de pliage intensif, on s’est dit qu’un enfant de maternelle aurait fait mieux, mais après tant d’efforts, on a quand même tenu à le suspendre.

La solution : Accepter de ne pas être manuel et confier cela à des pros, en achetant une jolie lampe en origami sur Etsy par exemple.

9. L’IMPOSANT MEUBLE BLANC

On savait qu’il ne résisterait pas à l’épreuve des tâches, mais on a eu envie de se croire au dessus de tout ça. Bilan : entre les jeans neufs qui déteignent, les maladroits et le chien, le canapé a à peine six mois, mais on surfe déjà sur Bemz pour lui trouver une nouvelle housse.

La solution :  Tapis, meubles ou fauteuils blancs : à moins d’être ultra-maniaque et d’accepter de passer son temps à nettoyer,  on s’abstient.

// Photographies : 1. Bloomingville / 2. Hitta Hem  / 3. Bloomingville / 4. Decocrush  / 5. Cyrillus

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

9
commentaires

  • Répondre Elise 13 février 2017 at 13 h 09 min

    2 erreurs sur 9, je ne m’en sort pas trop mal! L’inévitable canapé d’angle qui prend trop de place et le meuble blanc… Le meuble blanc ne s’en sortait pas trop mal avant que ma fille ne se découvre une passion pour les gommettes.

    • Répondre Carine et Anne-So 13 février 2017 at 14 h 12 min

      Un beau score ! Attends qu’elle se découvre une passion pour l’encre de chine ;-)

  • Répondre Julie 14 février 2017 at 13 h 49 min

    Super article j’aime beaucoup :) J’aménage bientôt et j’avoue que j’ai été plusieurs fois tentée de faire l’erreur numéro 1 … Heureusement que l’amoureux était là (lui clairement le style il s’en contre fou ;) )

  • Répondre marie 16 février 2017 at 22 h 47 min

    j’ai sûrement du presque toutes les faire :) …
    Mais ce que j’ai trouvé drôle, c’est d’illustrer cet article par une jolie banquette sans dossier et de faire le n°1 sur le style qui ne devrait pas prévaloir sur le confort : parce que soyons honnête, au quotidien, on s’en sert vraiment de la banquette-lit ?

    • Répondre Carine et Anne-So 17 février 2017 at 15 h 44 min

      Marie, c’était tout à fait l’idée ;-) C’est très joli mais quand on a beaucoup de place ( c’est à dire assez de place pour mettre aussi un canapé confortable!)

  • Répondre Papat 19 février 2017 at 8 h 34 min

    Je suis sur le point d’acheter un nouveau canapé gris clair et maintenant….le doute s’ installe …beaucoup de bon sens dans cette rubrique! Et nous en manquons quelquefois face à un coup de coeur en deco ! Merci

    • Répondre Carine et Anne-So 2 mars 2017 at 22 h 13 min

      Merci beaucoup! En effet, selon les habitudes de vie les teintes claires sont à éviter… :-)

  • Répondre lespetitesm 20 février 2017 at 9 h 44 min

    Article très bien vu! Sur le confort, l’utile, le salissant… Ici canapé foncé pour éviter les taches des enfants… et au final ce sont les poils de chat blancs qui nous gêne… On a mis une housse blanche ;)
    Merci!

    • Répondre Carine et Anne-So 2 mars 2017 at 22 h 14 min

      Merci pour ce retour! En effet, le noir a un peu même les défauts que le blanc… On en reparlera dans un autre sujet!

    Laisser un commentaire