Meubles de salle de bain modulables, gamme Illusion, Sanijura // Hellø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
OU TROUVER ?, SHOPPING

Illusion de Sanijura : la gamme qui s’adapte à toutes les salles de bains

Que l’on soit minimaliste ou au contraire accro aux cosmétiques. Que l’on ait une salle de bain familiale, une salle d’eau de poche ou une salle de bain intégrée à une suite parentale, la gamme Illusion de la très jolie marque made in France Sanijura, se module en fonction des envies et de l’espace.

DES MEUBLES DE SALLE DE BAIN MODULABLES

La gamme Illusion a l’avantage de se décliner en trois profondeurs. Ultra compacts, les meubles Luciole (39cm) sont parfaits pour une très petite salle de bain, une suite parentale un peu étroite ou la salle de bain d’une chambre d’amis. Standards, les meubles Halo (46cm) conviennent autant aux petites qu’aux grandes salles de bain. Confortables, les modèles Lumen (51cm) offrent un grand espace de rangement. Ces meubles ont également l’avantage d’être disponibles dans plusieurs largeurs.

DES MEUBLES SUR PIEDS OU SUSPENDUS

Si vous n’avez pas besoin de beaucoup de rangement et que vous préférez alléger l’espace, optez pour les modèles suspendus. Si en revanche vous préférez cacher vos cosmétiques dans un meuble, choisissez plutôt un modèles sur pieds.  Ils se déclinent en or, en cuivre ou en noir, et peuvent être assortis aux poignées.

UN LARGE CHOIX DE COULEURS

Disponible dans plus de 32 teintes de laque, les meubles de la gamme Illusion s’adaptent à tous les styles : industrielle, scandinave, rétro… Et chaque laque se décline en 3 finitions : brillante, satinée et soft. Les meubles sont également fabriqués en mélaminé ou en bois massif.

DIFFERENTS STYLES DE VASQUES

Côté vasque, là encore on a plusieurs options entre céramique, marbre de synthèse, verre et cératop, une matière naturelle fabriquée à partir d’argile. Selon la largeur du meuble, on peut choisir un modèle intégré ou à poser et on a la possibilité de la centrer ou non.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

0
commentaire

Laisser un commentaire