Une cuisine Kid Friendly // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
HOME COACHING

Comment aménager une cuisine kids friendly ?

par

La cuisine, c’est l’endroit où l’on aime se retrouver, que ce soit pour mitonner de bons petits plats, rire, papoter ou partager un verre. Comme en témoigne l’engouement pour les cuisines ouvertes et les îlots, c’est bien plus que la pièce où l’on prépare le repas. C’est un véritable lieu de vie où les enfants aiment aussi passer du temps. Que ce soit pour faire leurs devoirs pendant que l’on cuisine ou pour participer aux recettes. Découper des bâtonnets de carottes, faire des sablés aux formes rigolotes, touiller la soupe ou préparer le gâteau de la fête de l’école, ils enfilent très volontiers leur tablier. Mais une cuisine peut aussi être un endroit à risque pour les plus petits. Voici comment la rendre kids friendly.

SE METTRE A LA PLACE DES ENFANTS

Pour que les enfants se sentent comme chez eux dans la cuisine, on pense à laisser le matériel qu’ils ont le droit d’utiliser à leur portée : verres, couverts, bols, assiettes, serviettes de table, moules à sablés, un petit pichet d’eau… Ils mettront sans aucun doute plus volontiers la table et pourront se servir un verre d’eau sans vous solliciter. Mobalpa offre différents meubles tiroirs, dont les rangements coulissants à l’anglaise, qui permettent d’accéder facilement aux produits stockés.

Si on a la place, on n’hésite pas à adopter un îlot central. Mobalpa en propose sur tous ses modèles. Pratique, il offre du rangement accessible, il sert de table à vivre et les enfants s’y installent avec plaisir pour faire leurs devoirs.

L’îlot, qui offre une grande surface de préparation, est également un endroit idéal pour les initier à la cuisine. On n’hésite pas à les faire participer, c’est même très Montessori, la pédagogie en vogue en ce moment !  A défaut de posséder un îlot, on les installe sur une petite table à leur taille ou sur le plan de travail avec un marchepied (attention à le replier ou à le stocker hors d’atteinte quand vous n’êtes pas dans la cuisine). Les enfants adorent découper, écosser ou mélanger une préparation ! Selon leur âge, on leur confie des tâches adaptées : brosser et laver les fruits et légumes, les éplucher, mesurer les doses, graisser les plats, étaler la pâte…

Réaliser une recette, c’est l’occasion de travailler la motricité fine et les maths avec plaisir ! C’est aussi une manière de les familiariser avec des goûts et des saveurs. Autre avantage : cela permet de dédiaboliser les ingrédients qu’ils boudent d’ordinaire comme, au hasard, les courgettes, les épinards ou les betteraves. On leur dévoilera, au passage, les secrets de fabrication de leurs desserts préférés : quiches, gâteaux au yaourt ou fondants au chocolat.

ADOPTER LES BONS GESTES

On pense à rentrer systématiquement les queues de casseroles vers l’intérieur. C’est la base. Et cela devient vite un réflexe !

On évite de poser des plats (surtout s’ils sortent tout juste du four!), des ustensiles et du petit électroménager au bord du plan de travail pour éviter qu’une petite main ne les agrippe, même involontairement.

On prend l’habitude de laver tout de suite couteaux et mandoline pour ne pas les laisser tremper dans l’évier.

On ne laisse jamais un marchepied dans la cuisine sans surveillance. On choisit plutôt un modèle pliant, qui pourra être déplié quand on fait une recette avec les enfants, mais se range facilement.

FAIRE PLACE NETTE

Les produits ménagers ou toxiques doivent toujours être rangés en hauteur ou dans un panier de sécurité. Si ce n’est pas le cas, on sécurise les tiroirs et les portes des placards avec des bloque-poignées ou des bloque-portes disponibles dans les magasins de bricolage.

Pour les prises, on pense aux blocs prises à clapets, aux systèmes rétractables ou à ceux dotés d’un cache prise.

Malin, Mobalpa a imaginé une solution de rangement astucieuse baptisée le Duplex, un système qui permet de garder à portée de main certains éléments du quotidien, mais qui peut aussi se refermer.

MISER SUR DE L’ELECTROMENAGER SECURISE

Si le four est installé dans la partie basse de la cuisine, on opte pour un modèle porte-froide dotée d’un verrouillage automatique ou d’un loquet de sécurité, de manière à ce que l’enfant ne puisse pas l’ouvrir, même accidentellement, en s’agrippant à la poignée.

On préfèrera une plaque à induction : elle diffuse moins de chaleur résiduelle que les modèles vitrocéramiques. Si on utilise le gaz, on opte pour un modèle avec coupure automatique. Il existe aussi des grilles de protection sécurité enfant que ce soit pour le gaz et l’électrique.

De manière générale, on pense à verrouiller les appareils avec la sécurité enfant. Lave-vaisselle, plaques, frigo… bon nombre sont maintenant équipés de cette fonction.

Quand c’est possible on installe l’électroménager en hauteur.

Côté évier, on installe un mitigeur thermostatique qui permet de régler facilement la température de l’eau et éviter que les plus petits se brûlent.

Article réalisé en collaboration avec Mobalpa 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

0
commentaire

Laisser un commentaire