4 auberges de jeunesse trendy pour les + de 25 ans

Envie de trouver un point de chute tendance sans vider son livret A ? Bonne nouvelle, les auberges de jeunesses new génération ne sont pas réservées aux jeunes backpackers. Bien au contraire, elles offrent aussi des chambres doubles où s’isoler si l’on n’a pas envie de faire la sardine à dix dans un dortoir. Et côté déco, elles n’ont rien à envier aux boutique-hôtels les plus fashion. Ce serait un tord de les snober.

 

Le Freehand Miami

Ouvert il y a moins d’un an à South Beach dans un ancien building art déco, le Freehand s’est imposé auprès des travellers hype et fauchés. Piscine, bar à cocktails et cours de yoga:  il offre une ambiance boho qui tranche avec le Miami bling bling que l’on opte pour les dortoirs ou  pour les bungalows privatifs.

2727 Indian Creek Drive. A partir de 26 €/lit et 112 € la chambre privée.

 

Le Kex à Reykjavik

Kex, cela signifie Biscuit en islandais. Il faut reconnaître que nos narines sont titillées par l’odeur du petit déjeuner de cette ancienne fabrique de gâteaux reconvertie en guesthouse. Le décor joue la carte du vintage: brique, chaises de récup, objets bric à brac. Côté ambiance, c’est concert, coiffeur et video projection. Une spot alternatif à proximité des glaciers et des sources d’eaux chaudes islandaises.

Skulagata 28. A partir de 14 € le lit en dortoir. 57 € la chambre double.

 

The Independante à Lisbonne

Cette auberge de jeunesse au style épuré est tellement incroyable qu’elle figure dans le city guide Louis Vuitton ! Logée dans un superbe édifice art déco de l’Alcantara, non loin du Chiado et du Bairro alto, the Independente prouve que luxe et petit budget ne sont pas incompatible.

Rua de Sao Pedro de Alcantara 81. A partir de 11 € le lit en dortoir et 70 € la suite.

 

Le We à Sao Paolo

Une auberge de jeunesse qui n’a rien à envier aux hôtels le plus design. Situé dans un superbe immeuble, d’un blanc immaculé, planté au coeur du quartier de Vila Mariana, non loin de la fourmillante rue Joaquim da Távora où l’on pourra profiter des restos et des bars, elle a été habillement décorée de mobilier fifties impeccable.

Rua Morgado de Mateus, 567. A partir de 14 € le lit en dortoir et 51 € la chambre double.

//Photographies : Adrian Gaut pour Freehand/ Kex Hostel/ Circus hostel / the Independente hostel & suites/ We hostel design

par : Carine

Partager cet article 

2 Commentaires

  1. auriol
    11 octobre 2013 / 11 h 30 min

    Bravo j’adore!

    • admin
      11 octobre 2013 / 14 h 04 min

      Merci ! Et bientôt plus de bns plans vacances ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram @HelloBlogzine
12   70
16   161
3   158
6   159
8   208
Left Menu Icon