Comment bouturer des plantes d'intérieur ? // Hellø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
OU TROUVER ?, SHOPPING

Comment bouturer des plantes d’intérieur ?

Les plantes sont devenues de véritables accessoires de déco. Calathea, pilea, sanseveria, elles foisonnent dans nos intérieurs de plus en plus luxuriants. Preuve de votre passion pour le végétal, nos articles sur les plantes sont parmi les plus régulièrement consultés (notamment 5 plantes vertes qui sont roses ! et 7 plantes que vous allez vouloir adopter tout de suite). Mais vouloir transformer son intérieur en petite jungle, cela a un coût. L’astuce : se mettre au bouturage ! Et c’est encore plus valable en ce moment puisque les jardineries sont fermées… C’est économique, écologique et surtout très simple. L’ingrédient principal étant la patience.  Il suffit de couper une tige ou de récupérer un rejet, de mettre la bouture dans de l’eau et d’attendre que les racines se développent. Quand elles sont assez longues et résistances, on peut planter la bouture. Il suffit alors de s’en occuper comme de n’importe quelle plante. Pour certaines espèces, comme le calathea, il n’y a même pas besoin d’attendre que les racines poussent, il suffit de prélever un rhizome.  Vous verrez c’est assez addictif, on parie que maintenant vous allez toujours avoir une bouture en cours. Certaines marques ont bien senti la tendance et proposent des vases sur-mesure pour le bouturage. Pratiques et décoratifs à la fois. Voici 5 plantes jolies et faciles à bouturer ainsi que le matériel nécessaire.

PILEA PEPEROMIOIDES

Véritable insta-plante, le Pilea Peperomioides a connu le succès grâce aux réseaux sociaux. En plus d’être hautement instagrammable, elle a l’avantage de se multiplier rapidement. Il faut récupérer les bourgeons présents sur la tige ou les rejets des racines, puis placer la tige du rejet dans de l’eau et attendre que des racines apparaissent pour la mettre en pot.

OXALIS TRIANGULARIS

Cette plante poétique à l’originalité de s’ouvrir le matin et de se fermer le soir dans un mouvement qui ressemble à celui des ailes du papillon. Elle est très résistante mais ne se bouture pas comme le Pilea. Pour la multiplier, il faut l’enlever du pot et diviser le rhizome, c’est une racine souterraine. On préleve quelques bulbilles d’où parte les tiges et on les met directement en pot.

LE MONSTERA

Avec ses grandes feuilles ajourées, le Monstera est une plante d’intérieur élégante qui habille bien l’espace. Il se bouture comme le Pilea. On prélève une tige et la place dans un vase rempli d’eau. Lorsque des racines apparaissent, on plante la tige dans un pot avec du terreau.

LE CALATHEA
Il existe des dizaines de Calathea différents, mais tous ont en commun d’avoir des dessins de feuilles très artistiques, comme si elles avaient été peintes. Tot comme l’oxalis, le calathéa a un rhizome, c’est une tige souterraine avec des racines. On commence par sortir a plante de son pot (on peut en profiter pour la rempoter), on repère une jeune tige sur l’extérieur, on ne tire pas dessus, on coupe les racines et on l’enlève délicatement. Le plus délicat est de ne pas casser les tiges de plante. Une fois l’opération réalisée, on plante directement la tige et ses racines dans la terre en mettant des billes d’argile au fond du pot. Cela évite que les racines pourrissent dans l’eau.
LE CHLOROPHYTUM

Plus connu sous le nom de plante araignée, le chlorophytum, est l’une des plantes les plus faciles d’entretien. Elle pardonne facilement le manque d’arrosage et de lumière. Et c’est tout aussi simple de la bouturer puisqu’elle fait beaucoup de rejets. S’ils ont déjà des racines, on les plante directement, sinon, on les met dans un verre d’eau et on attend que des racines se forment.

LES ACCESSOIRES POUR REUSSIR SES BOUTURES

Vase en verre Luna, 35€, Kinto – Ciseaux rétro, 6€, Boutique les fleurs

Vase en verre Aquaculture, 19€, Kinto – Engrais liquide, 6,90€, Botanopia

Germoir à graines et boutures en porcelaine, 14,90€, Botanopia – Toile de rempotage, 34,90€, Botanopia – Ciseaux doré, 16,36€, Hay

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à notre NEWSLETTER ! Pas d’inquiétude, on ne vous bombardera pas de mails, juste un petit récap hebdomadaire avec quelques infos exclusives et les coulisses de Hellø.

Et aussi

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

0
commentaire

Laisser un commentaire