Astuces pour bien faire sécher ses fleurs // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
CONSEILS DECO, HOME COACHING

Comment bien faire sécher ses fleurs ?

En l’espace de quelques mois les fleurs séchées sont devenues un élément incontournable de la déco. En bouquets, en couronnes, ou sous cadres façon herbier, elles apportent une touche florale, naturelle et colorée dans chaque pièce de la maison. Economiques (elles se conservent en moyenne un an) et pratiques (elles ne demandent quasiment aucun entretien), les fleurs séchées ont tout pour plaire. Si on trouve bien sûr de très beaux bouquets déjà séchés chez de nombreux fleuristes ou sur des sites spécialisés, il est aussi très simple et gratifiant de faire sécher ses fleurs soi-même ! En suivant nos conseils pour bien faire sécher vos fleurs vous pourrez prolonger la vie du superbe bouquet de fleurs fraîches que vous venez de recevoir, avoir vos fleurs préférées toute l’année dans votre salon et même créer votre propre composition à partir de fleurs cueillies lors de promenades champêtres.

CHOISIR LES BONNES FLEURS

Le séchage des fleurs consiste à retirer toute l’eau à l’intérieur de celles-ci. Théoriquement, toutes les fleurs et plantes peuvent être séchées mais dans la pratique, certaines conservent mieux que d’autres leur couleur et leur forme. Certaines fleurs, comme le lys, pourrissent avant que la totalité de l’eau qui les compose soit évaporée. On privilégiera donc certaines espèces comme les hortensias, les immortelles, la lavande, les roses, les pivoines, la gypsophile, la statice, le chardon, la monnaie-du-pape, les amours-en-cages, le limonium, la fleur de riz, les fleurs de coton et tous les types de graminées. Il est très important que les fleurs soient bien fraîches et si possible encore en bouton ou à peine ouvertes. Si vous prévoyez de cueillir des fleurs dans votre jardin ou lors de promenades à la campagne, faites le juste après que la rosée se soit dissipée. Les feuillages comme l’eucalyptus, les fougères ou tout simplement les feuilles d’automne se prêtent aussi très bien au séchage.

NETTOYER LES TIGES

Il est recommandé de retirer la majorité des feuilles et les éventuelles épines, ainsi que les fleurs déjà abîmées ou fanées. Si une fleur ou des feuilles viennent à pourrir elles risquent de contaminer l’ensemble du bouquet. Profitez-en aussi pour vérifier que des insectes n’ont pas élu domicile dans votre futur bouquet.

FORMER DES BOUQUETS ET LES FAIRE SECHER LA TÊTE EN BAS

Le moyen de séchage le plus simple et le plus connu est le séchage à l’air libre. Commencez par séparer délicatement les fleurs par espèce puis formez des petites bottes ou bouquets d’une dizaine de tiges maximum. Pour les grosses fleurs comme les hortensias, il est préférable de les sécher individuellement. Les fleurs sont fragiles et le deviendront encore plus en séchant donc il est important d’être le plus délicat possible. Attachez ensuite les bottes avec du raffia ou un élastique et suspendez-les la tête en bas dans un endroit sec, bien aéré, à l’abri du soleil. Suspendre les fleurs la tête en bas permet de conserver au mieux leur couleur originelle. Pour protéger vos bouquets de la poussière et de la lumière, vous pouvez aussi les envelopper dans un papier journal.

FAIRE SECHER TROIS SEMAINES EN MOYENNE

Le plus dur a été fait, maintenant il faut se montrer patient ! Le séchage peut prendre entre deux et cinq semaines selon les espèces. Si vous avez attaché vos bouquets avec une ficelle ou du raffia, il se peut que les attaches deviennent lâches au fil des semaines donc n’hésitez pas à les resserrer. Lorsque les pétales craquent au toucher, les fleurs sont prêtes.

LE PRESSAGE

Si vous prévoyez de réaliser un herbier, une autre méthode de séchage est recommandée, celle du pressage. Choisissez le livre le plus lourd que vous puissiez trouver, un vieux dictionnaire ou un annuaire par exemple. L’humidité risque de faire onduler les pages alors utilisez un livre auquel vous n’êtes pas trop attaché. Placez une fleur ou une feuille entre deux pages. Veuillez à espacer suffisamment chaque fleur dans le livre. Refermez le livre délicatement pour ne pas froisser les fleurs. N’hésitez pas ensuite à bien presser les fleurs en posant un gros livre sur le livre refermé. Comptez au moins une semaine de séchage avant de pouvoir les utiliser et les mettre sous verre par exemple. Pour ne pas risquer de les casser, pensez à utiliser une pince à épiler pour les manipuler. Vous ne souhaitez pas sacrifier un de vos livres ? Il existe aussi de très jolis presse-fleurs en bois !

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à notre NEWSLETTER ! Pas d’inquiétude, on ne vous bombardera pas de mails, juste un petit récap hebdomadaire avec quelques infos exclusives et les coulisses de Hellø.

Hellø c’est aussi une chaîne Youtube et un Podcast, Unplugged , on se retrouve là bas !

Et aussi:

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

1
commentaire

  • Répondre Andros 6 novembre 2019 at 8 h 15 min

    Ou comment orner naturellement et avec goût nos jolis intérieurs.
    Merci pour ce bel article.
    Il n’y a plus qu’à se lancer !

  • Laisser un commentaire