Jolies Planches, la maison d’édition de référence de planches intello & déco // Hellø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
INTERIEURS, NOEL, PORTAITS DE CRÉATEURS

Les Jolies Planches d’Isabelle Diacono

Véritable success Story, les Jolies Planches, vendues aujourd’hui chez Smallable ou au Bon Marché, c’est avant tout une histoire de passion. Passion pour l’histoire de France (sa toute première Jolie Planche, une frise sur l’histoire de France imaginée pour les murs de la chambre de son fils), et les affiches anciennes qu’elle voulait faire revivre avec un twist moderne. Nous avions découvert le travail d’Isabelle Diacono lors du Home Tour de Marie la Rueilloise, elle nous avait parlé de son projet de reconversion.  En 2017, après une belle carrière au Comité de Direction d’un grand groupe international dans les télécom & les médias, cette experte en innovation et transformation digitale, arrête tout pour imaginer une start up plus en accord avec sa philosophie de vie et de travail. Elle quitte le virtuel pour retrouver le plaisir du concret avec le toucher velouté des toiles de coton, les couleurs vibrantes des encres écologiques… et la conception, de A à Z, de ses planches. En quelques années, elle réussi à faire des Jolies Planches la maison d’édition de référence de planches intello & déco et développe sa start up avec talent, pour notre plus grand plaisir. Elle a accueilli l’équipe de Hellø chez elle où nous avons pu photographier quelques uns de ses produits phares et vous montrer que les Jolies Planches vous permettent d’habiller toutes les pièces de la maison, de la chambre des enfants à la salle de bain, en passant par le salon, la cuisine et même le palier.

Pensées comme des objets d’art, ses planches, conçues et fabriquées en France, sont éditées sur du papier de qualité et de belles toiles de coton avec des encres écologiques, par un imprimeur d’art, Escourbiac L’Imprimeur. Véritable référence de l’Imprimerie française créée et implantée depuis 1963 au coeur du Tarn, il a notamment été récompensé par 3 Cadrats d’Or.

Géographie, paléontologie, anatomie, histoire, maths, conjugaison, au travers de ses planches, au départ imaginé pour les enfants, Isabelle Diacono s’amuse à rendre l’apprentissage ludique et graphique. Pour elle, c’est une évidence, pour apprendre mieux – spontanément, dans le temps, dans la joie – en quittant l’univers des écrans et de l’instantané, pour se reconnecter aux besoins réels du cerveau, à son rythme, les planches sont un outil idéal. Accrochées au mur, elles mettent la connaissance sous les yeux des enfants quotidiennement et de manière attractive.

C’est sa collaboration avec la Bibliothèque Nationale de France qui lui ouvre des perspectives dans le reste de la maison. L’institution séculaire lui offre la possibilité de sélectionner et de réinterpréter des illustrations originales issues de son fond documentaire. Une collaboration pleine pleine de sens puisque Les Jolies Planches et la Bibliothèque nationale de France partagent une même philosophie, la même recherche du merveilleux, du beau et de sa préservation et ont à coeur les mêmes missions de transmission des savoirs aux nouvelles générations. Une première petite collection voit le jour, un plan de Paris de 1922, une carte des départements français par Vidal-Lablache, un planisphère céleste, ou une collection de poissons exotiques, puis, rapidement, inspirée par les possibilités immense offerte par la BNF, Isabelle Diacono voit plus grand.

Ainsi, cette année pour les fêtes, elle inaugure une nouvelle collection permanente « Les trésors de la Bibliothèque Nationale de France revisites par les Jolies Planches »,  avec quatre thématiques, l’illustration naturaliste, les arts décoratifs et l’ornement, l’illustration dans a littérature, le dessin technique, dessins archéologiques et dessins d’architecture.

La première thématique nous fait découvrir le travail incroyable de Maria Sybilla Merian, artiste et exploratrice qui a marqué l’histoire de  l’illustration naturaliste au 18ème siècle..

Les arts décoratifs et le motif qui occupent une place privilégiée dans cette nouvelle collection, sont eux représentés notamment par les œuvres tirées de l’ouvrage d’Auguste Thomas, Formes et couleurs, édité en 1921 où les motifs réalisés au pochoir témoignent de l’épanouissement du mouvement Art déco. On retrouve également des illustrations issue de l’Etude sur Les origines, fabrication, décors et marques de la porcelaine de Chine en Europe par O. Du Sartel.

Le thème de l’illustration dans la littérature est, lui, introduit avec les bois-gravés pour le recueil de poésie d’Anna de Noailles, Les climats. L’auteur, François-Louis Schmied, peintre et graveur, fut très prisé des bibliophiles de l’entre-deux- guerres et ses œuvres sont  aujourd’hui encore très recherchées.

Enfin, le dessin d’architecture est abordé avec l’œuvre d’Etienne-Louis Boullée, Opéra au Carrousel, 1781. Au-delà d’un dessin d’architecture, Boullée y exprime sa vision poétique et idéalisée de l’art et des spectacles.

Au-delà des illustrations, Isabelle Diacono porte aussi un soin tout particulier aux supports de ses impressions qui sont faites soit sur du papier 300g/m2, soit sur de la toile de coton soit sur des matériaux encore plus originaux comme le polycoton waterproof, parfait pour une cuisine ou une salle de bain ou la toile adhésive repositionnable. Cette dernière trouvaille permet d’habiller les murs sans clou ni baguette, sans cadre ni colle, simplement en l’appliquant avec le plat de la main. Ainsi, cette estampe japonaise de Matsukaze Murasame issue de la collection Poésie Ornementale est devenue une tête de lit, en quelques minutes. La toile adhésive repositionnable permet aussi de créer facilement des accumulations au mur.

Enfin, avec les Picturales, Isabelle Diacono pousse son concept encore un peu plus loin en éditant de manière très limitée une sélection d’oeuvres choisies en partenariat avec la Réunion des Musées Nationaux. Des toiles canvas sur chassis en bois imprimées avec des encres ultrachrome au fini mat à haute densité pigmentaire, réalisées à la main dans un atelier parisien, qui permettent de faire rentrer l’art à la maison à des prix très abordables.

Isabelle Diacono porte un soi tout particulier à la production de ses planches et de ses toiles. Tous ses produits sont intégralement imaginés, créés et fabriqués en France, pour limiter l’impact du transport et soutenir les savoir-faire locaux. Depuis quelques semaines, elle a également de planter chaque mois 70 arbres avec avec Reforest’action.

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à notre NEWSLETTER ! Pas d’inquiétude, on ne vous bombardera pas de mails, juste un petit récap hebdomadaire avec quelques infos exclusives et les coulisses de Hellø.

Hellø c’est aussi une chaîne Youtube et un Podcast, Unplugged , on se retrouve là bas !

Et aussi

Article précédent Article suivant

0
commentaire

Laisser un commentaire