7 écoles pour devenir décoratrice d'intérieur // Hëllø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
CONSEILS DECO, HOME COACHING

7 écoles pour devenir décoratrice d’intérieur

Avant, pour devenir décorateur d’intérieur, il fallait savoir dessiner, être architecte ou avoir fait les Beaux-Arts. Mais ça, c’était avant. Avant Instagram, Pinterest et autres outils magiques qui ont ouvert en grand les portes du monde de la déco. Aujourd’hui, on peut s’inspirer en un clic, fabriquer un moodboard soi-même et projeter sa future déco depuis son canapé. Alors forcément, les vocations se révèlent (et les envies de reconversion aussi). Seulement voilà, où se former pour faire de la décoration un métier ? Passionnée, étudiante ou autodidacte, voici 7 écoles qui feront de vous une pro de la déco !

Besoin de gagner en légitimité, manque de temps pour se former sur le tas ou tout simplement envie d’apprendre, les raisons de pousser les portes d’une école de décoration ne manquent pas. Marie Froideval, fondatrice de Studio Mariekke  (retrouvez le home tour vidéo de son ancien appartement ici) a commencé par écrire un blog dédié à la déco avant de vouloir en faire son métier. « Le choix de se former en école était évident pour moi. Je ne pense pas que l’on puisse s’improviser designer d’espace, juste parce que nos copains nous disent qu’on a du goût pour chez soi ! L’apprentissage des logiciels, des concepts d’espace, de volume, d’une méthodologie de travail, tout cela ne s’invente pas et je voulais m’y frotter auprès de professeurs et professionnels ».

ÉCOLE BOULLE

Difficile de ne pas commencer par l’une des plus grandes écoles d’art et de design d’Europe. Fondée en 1886, l’École Boulle fait figure de référence, notamment pour son Diplôme National des Métiers d’Art & du Design (DNMADE) mention Espace. Si vous êtes concernée par une reconversion professionnelle, l’école propose aussi une formation qualifiante en design d’espace (en partenariat avec le GRETA) incluant 5 mois de formation en centre et 2 mois de stage. C’est justement le choix qu’a fait Marie de Studio Mariekke. « L’École Boulle via le GRETA fut une évidence, pour la renommée du nom Boulle évidemment, et l’étiquette Éducation Nationale du GRETA, gage de sérieux à mes yeux. Je n’ai pas été déçue. J’ai adoré la complémentarité et la finesse du programme, entre réflexion architecturale et travaux pratiques ».

Le petit plus : se former à l’École Boulle, c’est aussi faire le choix de donner une vraie place à l’art. Une révélation pour Marie : « Pendant ma formation, nous avons eu un cours d’art plastique avec l’artiste Elsa Dray-Farges qui fut pour moi salutaire pour m’aider à lâcher prise et à créer. » 

ENSAD

Véritable incubateur de talents en art & design, l’École Nationale des Arts Décoratifs a vu passer des personnalités comme Ronan Bouroullec, Pénélope Bagieu, Hector Guimard ou encore Henri Matisse pour ne citer qu’eux. Côté cursus, elle propose une formation initiale de 5 ans qui donne accès au fameux diplôme des Arts Déco. Si avez déjà eu une vie professionnelle, vous pourrez intégrer le cursus en formation continue, avec un parcours à la carte pendant un an.

Le petit plus : l’ENSAD propose 10 secteurs de formation au total, de l’architecture d’intérieur au cinéma d’animation en passant par le design textile ou la scénographie. Ici, un seul mot d’ordre : la création !

ÉCOLE CAMONDO

Même principe à l’École Camondo où la très en vogue architecte Chloé Nègre a fait ses armes. Au choix : une formation initiale en 5 ans pour obtenir le diplôme d’Architecte d’intérieur & designer ou la formation continue. Ici, les étudiants bénéficient d’une situation unique en Europe puisque l’école Camondo fait partie intégrante du Musée des Arts Décoratifs. De quoi se former tout en se cultivant !

Le petit plus : si vous sentez que le soleil méditerranéen peut définitivement vous inspirer, notez que l’école Camondo propose un 2e cycle à Toulon. On dit ça, on dit rien… :)

PENNINGHEN

Penninghen accueille tous les profils : s’il est indispensable d’être passionnée, il n’est pas nécessaire d’avoir des bases en dessin ou d’avoir suivi une formation artistique pour intégrer l’école. En voilà une bonne nouvelle pour celles et ceux parmi vous qui seraient intéressés par le Mastère architecture intérieure !

Le petit plus : le dessin est une donnée centrale de la formation de Penninghen, bon à savoir si vous avez un joli coup de crayon, et sinon pas de panique, vous aurez le temps de vous familiariser avec la discipline durant la première année.

ENSAMAA

Il y a des chances pour que l’ENSAMAA (aka l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art) ne vous dise rien, mais l’École Olivier de Serres vous parlera surement davantage ! Bref, une seule et même prestigieuse école d’art où se former au design d’espace avec un accent mis sur la prospection et l’innovation. Évidemment, vous pouvez aussi choisir de vous inscrire dans l’École d’Arts Appliqués de votre région, comme l’a fait Marion Gavallet de Marelle Déco Design à Poitiers (vous pouvez d’ailleurs revoir le home tour chez Coralie de Elles en parlent dont elle a décoré l’intérieur).

Le petit plus : l’ENSAMAA propose, comme l’École Boulle, une formation en version accélérée au design d’espace pendant 7 mois en partenariat avec le GRETA. L’idéal pour être opérationnelle rapidement !

MMI Déco

À MMI Déco, en 6 mois, à Paris ou à Aix, on vous apprend à concevoir, aménager et décorer un projet d’architecture intérieure, à suivre un chantier mais aussi à commercialiser votre activité. Le tout, spécialement pensé pour les personnes en reconversion professionnelle. C’est la formation qu’a suivie Cyrielle Wattinne, dont nous avons pu admirer le talent chez Chrysoline de Balzac Paris et Mylène de Frangin Frangine (retrouvez-la aussi sur notre podcast ici).

Le petit plus : pour celles qui ne se sentiraient pas assez en confiance pour aborder sereinement la formation, l’établissement a mis en place une remise à niveau à distance de 3 semaines. De quoi ôter les derniers doutes !

SCHOOL ONLINE UNIVERSITY

Last but not least, une formation à distance parce qu’on n’a pas toujours la possibilité de reprendre un cursus à temps plein dans le cadre d’une reconversion. Ce fut le cas d’Alexandra de Studio Le Ruban, diplômée en Histoire de l’art et architecture, qui vient d’ouvrir son agence de décoration intérieure durable à Bordeaux. Pour avoir un ancrage technique, elle a choisi la formation en décoration d’intérieur de la School Online University, dispensée par l’école MJM Graphic Design.

« J’ai été contrainte dans mon choix par un emploi du temps très chargé entre une rénovation d’un côté et deux enfants en bas âge de l’autre. Après avoir beaucoup cherché et comparé les programmes d’enseignement à distance, j’ai finalement choisi celui de l’école MJM Graphic Design. Dispensé par une vraie école, il a été totalement financé via mon Compte Personnel de Formation (CPF). Il s’agit d’un formidable dispositif de l’état pour la reconversion professionnelle. Parce que lorsque l’on lance son activité en indépendante, l’argent c’est le nerf de la guerre ! ».

Le petit plus : la possibilité de conjuguer vie professionnelle et privée, tout en avançant à son rythme comme l’explique Alexandra. « J’ai choisi de me former de manière très intense en travaillant jour, soir et week-end depuis chez moi pour aller vite et pouvoir rapidement débuter mon activité. Ainsi, la formation n’a duré que quelques mois… mais on peut tout à fait la faire à côté de son travail à un rythme plus cool. »

// Photo de une : duplex scandi-bohème, réalisation Studio Mariekke

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à notre NEWSLETTER ! Pas d’inquiétude, on ne vous bombardera pas de mails, juste un petit récap hebdomadaire avec quelques infos exclusives et les coulisses de Hellø.

Hellø c’est aussi une chaîne Youtube et un Podcast, Unplugged , on se retrouve là bas !

Et aussi :

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

3
commentaires

  • Répondre Meubles Vagnon 11 mars 2020 at 15 h 26 min

    Merci pour ces écoles de formation en décoration… les exemples sur les photos sont magnifiques.

  • Répondre Idoia 3 mai 2020 at 10 h 38 min

    Super le titre.
    On ne peut pas-être décorateur? Un métier pour femme uniquement?

  • Répondre Marylène 7 octobre 2020 at 15 h 52 min

    Merci beaucoup pour vos conseils sur les écoles de formations et les témoignages.

  • Laisser un commentaire