Réussir son compost urbain // Hellø Blogzine blog deco & lifestyle www.hello-hello.fr
[D]ECO CONSCIENT, CONSEILS DECO, HOME COACHING

Comment réussir son compost urbain ?

On s’est mis depuis quelque temps aux cosmétiques solides, aux produits d’entretien naturels, aux courses en vrac, aux pots de conservation en verre… Sur la route du zéro déchet, voici venu le temps du compostage ! Car même si on essaie de consommer un max d’épluchures, force est de constater que les déchets organiques s’accumulent à grande vitesse dans la poubelle. Si la technique s’avère plus facile à gérer dans un grand jardin, comment composer avec sa fibre green dans un espace de vie citadin ? Mode d’emploi du compost urbain.

Photo de une // Les Transfarmers

Composteur en métal, 27,99 € Maisons du Monde

LES RÈGLES DE BASE DU COMPOSTAGE

Faire son compost consiste à reproduire, à petite échelle et en accéléré, ce que la nature fait toute seule, c’est-à-dire se régénérer en humus. En mettant nos déchets de cuisine dans un bac, ils se décomposent et fermentent grâce à la présence de micro-organismes pour ensuite devenir du fertilisant, que l’on remet en terre pour nourrir les plantes ou le potager. Il est crucial de mixer les déchets verts riches en azote et en eau (épluchures, fruits et légumes abîmés, fleurs fanées, résidus de plantes d’intérieur…) et les déchets bruns riches en carbone (marc de café, thé, feuilles mortes, serviettes et mouchoirs en papier, brindilles…).

Kit de compost 52,72 Etsy

Pour commencer, on dépose des matières brunes au fond du bac puis des couches de déchets verts et bruns en équilibrant leur quantité à 50-50 %. On découpe autant que possible les déchets en petits morceaux pour favoriser leur décomposition. On mélange le tout régulièrement pour faire circuler l’air et éviter d’asphyxier les micro-organismes. On s’assure également que le compost soit toujours humide pour assurer sa décomposition (mais pas trop sinon bonjour les odeurs !).

PETIT COMPOSTEUR POUR ESPACE URBAIN

Avant de s’engager dans un compostage individuel, on peut se renseigner sur la présence d’un bac partagé mis à disposition dans son quartier ou son immeuble (ou en être à l’initiative !). Il faut savoir qu’un bon compost s’obtient en moyenne au bout de 8 mois ! En ville, comme on n’a rarement le loisir de pouvoir stocker cette matière autant de temps, on peut faire appel à des services de collectes de déchets organiques. Ou alors on fait tout de A à Z à la maison avec des solutions rapides et gain de place.

Bac à composter 30 € Marks & Spencer – Bac de compostage 29,99 € Joseph Joseph

Sur le balcon, on peut mettre un silo Compost Urbain, de la taille d’une grande poubelle, qui s’envisage avec ou sans lombrics. La matière peut être réinjectée dans la terre au bout de 3 mois, ou gardée telle quelle pour avoir un maxi composteur perpétuel. De façon générale, si cela ne vous effraie pas, le lombricomposteur permet d’accélérer le processus de décomposition – en plus des champignons et bactéries qui vont grignoter nos déchets -, et prend beaucoup moins d’espace dans l’appartement. La marque made in France Transfarmers propose d’ailleurs un pot de fleurs lombricomposteur en terre cuite, une solution déco qui s’accorde joliment à tous les intérieurs.

Pot de fleurs composteur 210 € Les Transfarmers – Bokashi Organko 83 €

BOKASHI, KEZACO ?

C’est une technique japonaise qui reprend exactement le principe du compostage mais en plus fermenté, et donc en plus rapide ! Il s’agit de parsemer chaque couche de déchets d’une poudre Bokashi issue du son de céréales et de tasser le tout avec le couvercle pour le rendre étanche. Il faut tout de même penser à enlever régulièrement le liquide issu du processus de fermentation, d’où l’intérêt de choisir un contenant spécial Bokashi avec un petit robinet prévu à cet effet. Au bout d’un mois seulement, on utilise ce liquide enrichi dans nos plantes. Pour résumer ses atouts, il n’a pas besoin de vers, il ne délivre pas d’odeur et prend très peu de place dans la cuisine. Le Bokashi ? On dit oui !

Composteur Bokashi 89 € Nature et découvertes – livre Bokashi 22 €

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à notre NEWSLETTER ! Pas d’inquiétude, on ne vous bombardera pas de mails, juste un petit récap hebdomadaire avec quelques infos exclusives et les coulisses de Hellø.

Hellø c’est aussi une chaîne Youtube et un Podcast, Unpplugged , on se retrouve là bas !

Et aussi

Article précédent Article suivant

0
commentaire

Laisser un commentaire