CONSEILS DECO

Nos astuces pour bien chiner en ligne

Ah la passion de la chine ! Si vous êtes férue de brocante, vous savez ce que c’est… Partir à la chasse au trésor (même virtuellement), chercher, attendre et dénicher (enfin) la nouvelle trouvaille qui fera palpiter votre cœur ! Mobilier, objets de décoration, linge de maison, vaisselle, tout y passe. Une quête permanente qui demande du temps et de l’énergie, il faut bien l’avouer. Alors pour vous faciliter la vie, on a demandé à quelques passionnées du vintage de partager avec vous leurs astuces pour bien chiner en ligne.

Photo de une // Home tour chez Maï de Colnet

PREPARER VOTRE RECHERCHE

Concrètement, que cherchez-vous ? Plus votre quête sera précise dans votre tête, mieux vous saurez où et comment orienter vos recherches. L’inconvénient, c’est que chercher une armoire parisienne avec une patine ancienne et une profondeur maximum se révélera évidemment plus compliqué que chercher une simple armoire en bois ancienne ! Alors à vous de voir les critères sur lesquels vous acceptez de transiger ou pas. « J’ai souvent des meubles en tête ou des objets, que j’aperçois dans des magazines de déco et sur Pinterest. Commence alors la traque sur les plateformes qu’on connaît tous ! » @maidecolnet

Avant de chiner en ligne, pensez aussi à déterminer un budget, et à défaut, à vous renseigner sur les prix du marché de l’article que vous cherchez. Cela vous évitera les déconvenues d’un achat précipité à prix d’or et vous donnera la possibilité de négocier si vous jugez que le prix est trop élevé. « Il ne faut pas hésiter à multiplier les sources de recherches sur différents sites afin de sonder le prix du marché et être sûre de ne pas se faire avoir et d’acheter au prix le plus juste. » @bonjourautrefois

CHOISIR LA PLATEFORME QUI VOUS CONVIENT

Leboncoin, Selency, Ebay, Instagram, Etsy, Facebook Marketplace… il y a clairement l’embarras du choix quand on se lance dans la chine en ligne. Pour savoir celles qui vous conviennent, le mieux est encore de tester ! « Je dirais que les 4 premières sont de vraies mine d’or pour faire de belles trouvailles (à condition d’être patient et de bien fouiner). Pour les 2 dernières, le travail de recherche est en quelque sorte « prémâché » on trouvera plus rapidement/facilement ce que l’on recherche ou si on a quelque chose de bien précis en tête. » @bonjourautrefois

Petit à petit, vous mettrez en place vos propres stratégies de recherche pour de venir une pro de chaque plateforme ! « Je regarde essentiellement Facebook Marketplace et Leboncoin. Sur la première, je ne fais pas de recherche, je fais juste défiler les annonces choisies par l’algorithme. Sur Leboncoin, je regarde les annonces quotidiennement ce qui me permet de faire des recherches sans noter trop de détails dans le moteur de recherche. » @milkandhomefamily

« J’aime consulter diverses plateformes de façon régulière. Pour de très belles pièces, ou pour une recherche pointue et/ou pressée, SelencyLuckyfindVide Déco et Design Market sont par exemple pour moi des références, qui permettent d’aller à l’essentiel. L’expérience de la chine est rendue vraiment facile par l’ergonomie très bien pensée des sites, par les sélections régulièrement mises en avant. Les prix s’en ressentent logiquement, mais on y chine en confiance, auprès de vendeurs professionnels qui ont effectué ce travail de curation avant nous. Quand j’ai plus de temps pour chercher, je suis également une grande adepte du Bon Coin. J’y chine plutôt de petits objets de décoration. À mes yeux, cette plateforme est sûrement ce qui se rapproche le plus en ligne de l’ambiance des vide-greniers : on y trouve de tout, le champ de recherche peut parfois sembler infini, mais pour ma part, j’adore fouiller, j’aime autant la quête de l’objet que la trouvaille en elle-même. » @marionromain

UTILISER LES OUTILS DE RECHERCHE

Pour bien chiner en ligne, la base, c’est de s’approprier les fonctionnalités des différentes plateformes que vous utilisez. Tout commence avec le mode « recherche », que vous pouvez utiliser soit en direct en tapant vos mots clés et en déroulant les annonces correspondantes. Soit en utilisant la fonction « alerte », en particulier sur Leboncoin, qui vous permettra d’opérer une veille constante pour vos recherches favorites.

La bonne astuce partagée par plusieurs chineuses averties, c’est de ne pas renseigner une recherche trop précise. « Je ne suis pas trop précise sur les mots clés que j’entre car les personnes qui vendent les objets ne sont pas toujours au courant de l’époque ou du « vrai » nom / designer. La conséquence : faire défiler des pages et des pages avant de tomber sur LE meuble recherché ! (évidemment on ne tombe pas toujours dessus du premier coup…mais en y allant régulièrement parfois on a une bonne surprise!) » @maidecolnet

« Clairement, chiner en ligne c’est un boulot H24 7jr/7, car souvent, derrière les trouvailles des plus belles pépites, il y a un gros travail de veille. Il faut savoir être patient, se créer des alertes et avoir l’œil ! En fonction de l’objet recherché, il faudra soit bien cibler ses mots clés, soit au contraire ne pas être trop précis dans le choix de ces derniers. Certes, le travail sera peut-être plus fastidieux, mais parfois ça paye. C’est notamment le cas sur Leboncoin. » @bonjourautrefois

Autre astuce bien pratique sur Leboncoin : regarder les autres offres proposées par un compte qui vend un objet intéressant, et s’abonner si vous avez d’autres coups de cœur.« Je me mets des alertes et je m’abonne quand les annonces d’un vendeur correspondent à ce que je recherche. J’ai ainsi pu être la première sur un confiturier très demandé. En résumé, sur Leboncoin on ratisse large pour ne rien manquer ! » @milkandhomefamily

PENSER AUX PROFESSIONNELS

Même si les plateformes de vente en ligne entre particuliers ont le vent en poupe, les brocanteurs professionnels ont aussi beaucoup à apporter. On le voit sur Instagram où les comptes de déco chinée fleurissent, avec des propositions parfois très affutées voire mono-produit. « Je chine plutôt en personne avec un petit réseau de brocanteurs près de chez moi, mais je suis aussi beaucoup de brocs et d’antiquaires sur Instagram parce qu’ils ont accès à des ventes réservées aux professionnels et ce sont souvent eux qui ont les plus belles pièces » @audreyfitzjohn

Autre point positif chez les professionnels, ils connaissent leur métier et savent ce qu’ils vendent. Alors oui, cela justifie un prix de vente parfois plus élevé, mais au moins on sait ce qu’on achète. Sans compter que certains comptes professionnels, sur Instagram, Etsy ou sur Selency par exemple, sont une vraie merveille pour les yeux… « Il y a souvent une réelle mise en valeur des objets pour mieux aider à se projeter chez soi. » @bonjourautrefois

« Pour des objets vraiment atypiques, des objets que je ne croiserai pas deux fois, ou bien des objets restaurés avec de belles patines et un vrai savoir-faire, j’aime me fier à l’oeil de certains brocanteur.euses comme Bord de scène pour ses tableaux et ses petits objets très originaux, à certains comptes Instagram avec un vrai parti pris (spécialisés dans les assises, dans les lampes, dans les meubles de métier, etc)…  » @marionromain

GÉRER LE TRANSPORT

L’avantage de chiner en ligne, c’est que les barrières géographiques sont complètement gommées. En un clic, on peut avoir accès à l’objet de nos rêves dans toute la France et plus si affinités. En réalité, il faut bien reconnaître que certaines plateformes comme Leboncoin ou Facebook Marketplace ont gardé leur attrait local. Souvent, on privilégie une zone de recherche à proximité de chez nous. Pourtant, il est désormais facile de se faire expédier le produit de notre choix moyennant des frais supplémentaires plutôt raisonnables.

C’est davantage pour le mobilier ou les objets volumineux que la question se pose vraiment dès que l’on sort des plateformes avec un service de transport intégré comme Selency. Mais sachez qu’il existe aussi des services de transport en ligne pour particuliers ! « Il y a 2 ans, j’avais en tête une banquette en cannage vue dans un magazine de déco: direction Leboncoin. 2-3 mots clés et par chance je l’ai trouvé au bout de quelques pages à faire défiler des banquettes toutes les plus moches les unes que les autres… Petit couac, elle était dans l’Est de la France, et moi en région parisienne ! J’ai trouvé un moyen de la rapatrier avec un service en ligne de transport entre particulier. Et j’avais des étoiles dans les yeux quand elle m’a été livrée ! » @maidecolnet

ETRE PATIENT !

L’astuce ultime du bon chineur, c’est la patience ! Plus facile à dire qu’à faire quand on sait exactement ce qu’on veut, mais cela fait partie des joies de la brocante. Chaque pièce est unique et possède sa propre histoire, de main en main.

« Si je ne devais retenir qu’une seule histoire, alors ça serait sans hésiter celle du vaisselier de ma salle à manger. J’ai mis 9 mois de recherches avant de le trouver, mais ça en valait la peine !I l s’agit de la partie supérieure d’un ancien grainetier qui appartenait à la même famille depuis 3 générations et qui trônait dans l’ancien commerce des grands-parents, dans les corons. Un joli clin d’œil à notre nouvelle région d’adoption, puisque nous avons quitté Lyon pour Lille il y a un an et demi. » @bonjourautrefois

Et puis, à force de temps passé, d’alertes enregistrées et de recherches spontanées, de bonnes surprises finiront par se présenter ! « Récemment, j’ai trouvé une armoire 3 portes, un meuble très sympa, et la recherche qui a permis à l’annonce de remonter était « étagère ancienne ». Comme quoi ! » @audreyfitzjohn

Last but not least, un dernier et précieux conseil pour la route : « En brocante quand on hésite sur un objet… on achète !!! D’expérience je sais qu’on le regrette très souvent, et si une fois la trouvaille chez soi ça ne va pas, alors on revend ! » @milkandhomefamily

Merci à Alexandra, Audrey, Maï, Marion et Samantha pour leurs précieux conseils !

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à notre NEWSLETTER ! Pas d’inquiétude, on ne vous bombardera pas de mails, juste un petit récap hebdomadaire avec quelques infos exclusives et les coulisses de Hellø.

Hellø c’est aussi une chaîne Youtube et un Podcast, Unpplugged , on se retrouve là bas !

Et aussi

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

1
commentaire

  • Répondre GT 7 juin 2021 at 21 h 55 min

    Dans les grandes plateformes, il y a aussi Label-emmaus.co…

  • Laisser un commentaire